Archives du mot-clé semi-remorque

Deuxième transport

Nous sommes vendredi 25 avril 2014, il est près de 18 heures lorsque le camion arrive au Filhol.

SAM_4134

Le temps cette semaine ayant été plus clément que pour le premier transport, la manoeuvre pour mettre en place la semi-remorque a été moins contraignante.

18 heures 30, tout est prêt et il ne reste plus qu’à attendre demain samedi.

Samedi à 08 heures 15 environ, Philippe, Jean-luc, Mickaël avec le manitou commençons le chargement.

SAM_4135

L’équipe du précédent chargement est presque au complet.

SAM_4144

Sacré Mickaël, et dire que tu ne devais pas être là et que hier soir vendredi ton samedi a basculé.

accident + femme 2

Merci les amis…

Petites parenthèses :

–  Georges est parti 6 mois en mer avec Arctic son voilier de 14 mètres de long, qu’il a construit lui-même.

 arctic 1            arctic 2           arctic 4

Si vous envisagez des vacances hors normes contactez-le : Océan Passion

arctic5           arctic 6         arctic 3

– Nicolas est parti chercher sa fille du côté de Rodez, pour les vacances,

– Nicolas a du accompagner son épouse enceinte de 6 mois pour un contrôle.

Mais cela devrait bien se passer, le chargement étant plus modeste.

Toutefois, la pluie tombée encore ces derniers temps, n’a pas rendu la tâche facile, car le terrain ne permettait que très peu d’adhérence à l’engin.

Cependant, un peu de dépotage manuel et Mickël ont eu raison de cette difficulté.

SAM_4137   SAM_4136   SAM_4141

Toutefois, il manquera quelques pièces de bois au voyage (100 couvre-joints, 20 m² de lambris, 20 m² de plancher pour terrasse et quelques plateaux pour marches d’escalier) car la semaine précédent celle-ci, la scierie est tombée une nouvelle fois en panne et n’a pu être réparée pour finir les pièces restantes.

Une bielle de coulée.

Ce sont les aléas d’une telle aventure et ma remorque finira la livraison plus tard.

SAM_3609

Après une bonne matinée de manutention nous partageons un bon repas.

Tajïne maison.

Après ce repas, nous reprenons le chargement et vers 18 heures, la semi est chargée.

Modeste vous avez dit, modeste le chargement ? Tu parles…

SAM_4143   SAM_4145

Volige, bardage, couvre-joints, lambris et diverses pièces de bois pour le second oeuvre. Environ 45 m3 de bois.

Quelques jours plus tard :

Nous sommes le mardi 29 avril, l’action se déroule à Montjoyer.

Le camion est sur place à 07 heures 40.

SAM_4152

Rémi doit arriver vers 08 heures avec son télescopique.

Nous en profitons pour prendre un petit déjeuner.

SAM_4158

Rémi sur place, son engin descendu du camion, nous pouvons commencer.

La manutention étant moins importante qu’au premier déchargement, l’équipe est réduite.

Philippe, Gérard, Babeth, Rémy avec son télescopique et moi.

SAM_4153   SAM_4155   SAM_4154

Le tracteur de Claude, toujours présent.

SAM_4163

A 10 heures 30, la semi est vide.

SAM_4157    SAM_4156

Il ne nous reste plus qu’à tout manutentionner sur le terrain.

SAM_4166 SAM_4165 SAM_4164  SAM_4160

13 heures tout est en place sur le terrain, nous partons chez Gérard pour déguster un cassoulet rapporté de Castelnaudary.

SAM_4170    SAM_4168

Lorsque je pense à le photographier, malheureusement la cassole est vide.

Mais je vous rassure, il était excellent, la preuve….

SAM_4172

Demain sera un autre jour, avec Philippe nous attaquerons par la mise en place des poteaux et pannes de soutènement de la couverture des terrasses.

Déchargement de la semi-remorque

Et voilà, nous sommes au lever de l’un des jours phares du projet.

A force d’attendre je finissais par me poser la question si ce jour arriverait.

Et bien oui, ce jour est arrivé.

Mardi 04 mars le jour du déchargement est arrivé.

Le camion doit arriver vers  08 heures 30.

L’itinéraire de fin de trajet étant délicat et le téléphone portable passant très mal à Montjoyer, nous avions convenu avec le chauffeur de nous retrouver à l’entrée de Grignan afin que je le guide.

Vers 08 heures, le camion apparaît à l’horizon, au bout de la ligne droite.

SAM_3902

Et nous voilà en route pour Montjoyer.

Environ ½ heure plus tard, la semi est sur l’aire de déchargement.

SAM_3903

Nous pouvons avec Babeth, Laurent, François, Gérard, André, Philippe et moi commencer le déchargement.

SAM_3905

Nous disposons d’un engin de levage loué et du tracteur d’un ami de Babeth.

SAM_3909

Après 03 heures et ½, à midi, la semi est vide, mais la place bien remplie.

SAM_3906

La plupart des collègues sont partis au fur et à mesure de leurs obligations et nous nous rendons chez Gérard partager le repas préparé par Babeth.

Un grand merci à ces nouveaux amis qui sont venus partager ce moment d’activité pour rendre service.

C’est cela aussi l’autoconstruction, des rencontres, des partages, des échanges, ….

Allez ! Le repas fini, il faut transférer la marchandise de la place au terrain.

Les nouveaux voisins ont fait construire leur maison.

Le garage implanté en limite de propriété ne nous laisse que 4 mètres de passage, mais les amandiers conservés le réduisent encore un peu.

SAM_3912

Mais ça passe.

SAM_3913

L’ensemble des sections, pratiquement que des pannes, sont acheminées sur la remorque du tracteur ; quant aux caissons, ils le seront en partie au moyen de la remorque et de l’élévateur articulé.

SAM_3915

IL est 19 heures lorsque les derniers caissons sont posés sur l’herbe et comme pour le chargement, la nuit est tombée.

SAM_3919   SAM_3918 SAM_3920

Fin de journée et faim d’estomac.

A demain pour l’assemblage du plancher.

Chargement de la semi-remorque.

Enfin le jour tant attendu est arrivé.

1er mars 2014

Après une prévision pour la fin novembre, les aléas de l’autoconstruction de l’arbre au faitage ont eu raison sur la prévision initiale.

Vendredi 28 février 15 heures 45 minutes, la semi-remorque arrive sur le site de préparation.

SAM_3861

Non pas sans difficultés, car le chemin d’accès n’est pas goudroné, celui-ci présente un petit dénivelé entre 5 et 10 % et la pluie l’a bien humidifié.

Résultat au premier essai, en marche arrière la semi n’a pu arriver jusqu’en haut.

Alors un deuxième essai en marche avant a eu raison du chemin, mais la mise en place après une manoeuvre de demi-tour n’a pas été facile car le poids à vide de la remorque ne permettait pas l’adhérence des roues motrices animées par les 520 chevaux du tracteur Renault Magnum, sur ce sol stabilisé mais détrempé.

Finalement, un peu de sciure sous les roues a permis de débloquer la situation.

Voilà, la remorque est en place. Sa longueur de 13,40 m et sa largeur de 2,50 m nous permettra un bon chargement.

SAM_3862

A demain matin samedi 08 heures.

Nous sommes donc le samedi 01 mars.

Le temps est nuageux, mais la pluie ne s’est pas invitée. Cependant, l’humidité du terrain ne nous a pas facilité la tâche, les engins ont eu bien du mal et se sont enlisés quelques fois.

SAM_3860   SAM_3896

Une équipe de costauds est réunie pour relever le défit de charger les centaines de pièces de bois dans la remorque, pour au plus tard la fin de la journée :

nous retrouvons de gauche à droite Philippe, Nicolas, Jean-luc, moi, Georges et Nicolas. Mickael doit arriver plus tard :

SAM_3871  SAM_3877

Pour ce chargement nous disposons de deux manuscopiques :

SAM_3863  SAM_3874

Après une bonne matinée de travail,

SAM_3876

nous partageons un bon pot-au-feu :

SAM_3881

Puis après cette collation, bien qu’une petite sieste serait la bien venue, il faut s’y remettre.

SAM_3884  SAM_3887

A la fin de la journée, le chargement est prêt à être sanglé.

SAM_3889

Dimanche matin je suis sur place pour le sanglage. Belle journée.

SAM_3892 SAM_3894

Nous n’avons jamais été aussi prêts du départ que ce jour là. Pourvu que cela dure.

Allez rendez-vous le 04 mars sur Montjoyer pour le déchargement.