Archives du mot-clé PVC

le générateur photovoltaïque.

La préparation pour la couverture étant finie, l’entreprise prévue pour l’installation du générateur photovoltaïque est intervenue dans la première quinzaine d’octobre.

A son arrivée le pare-pluie et les contre-liteaux étaient en place.

SAM_1808

Deux jours plus tard, le générateur de 25 panneaux d’une puissance de 6.5 KwC était posé.

SAM_1869    SAM_1871    SAM_1867

Il ne me restait plus qu’a finir la périphérie :

  • bacs aciers sur la partie triangulaire côté Ouest, accès au garage,

IMG_20151027_102115    IMG_20151027_153409    IMG_20151027_153336    IMG_20151027_153322    IMG_20151027_102100

  • faîtage,

Désolé, mais je n’ai pas de photos, mais celui-ci est en acier.

  • rives,

Avant de positionner la rive, j’ai fais un calage, car il me faudra revenir pour finir le bardage de la périphérie de la toiture.

IMG_20151027_153451    IMG_20151027_153437

Ce calage permet de mettre en place les rives tout en laissant l’espace nécessaire au passage du bardage et des couvres-joints.

IMG_20151030_152719    IMG_20151030_152833    IMG_20151030_152706

Les bacs acier de couleur ardoise ne jure en rien avec les panneaux.

IMG_20151027_153311

  • sablière.

Après avoir posée en extrémité de solive des voliges, j’ai mis en place des rives acier afin de permettre la continuité de l’écoulement des eaux de pluies, des panneaux à la gouttière.

IMG_20151030_152742

Et voilà la gouttière est en place

IMG_20151030_152803    IMG_20151030_152827    IMG_20151030_152918

Et la couverture et terminée.

IMG_20151030_152731

Traversées de plancher

Lors de la construction d’une maison, quels que soient les matériaux utilisés, il est pratiquement indispensable de traverser les planchers pour passer diverses canalisations et gaines.

SAM_5225

Pour les éléments en maçonnerie, soit les canalisations et gaines sont :

– placées avant réalisation de la dalle,

– passées après coulage, des réservations étant prévues, ou par percement au moyen de mèches béton ou par carottage,

– mises en place dans des gaines techniques, qui traversent toute la hauteur du bâtiment.

Dans la construction en bois, il est préférable de réaliser les traversées :

– dans le cas d’un plancher simple couche, après la pose du plancher afin de réaliser des percements d’une précision maximale.

– dans le cas d’un plancher double couche avec (ou sans isolant), au fur et à mesure de l’avancement de la pose non seulement pour la précision de percements, mais également pour la facilité de passage surtout lors de l’emploi de gaines souples.

SAM_5223 mise en place d’un joint pour l’étanchéité à l’air.

SAM_5222

Dans le cas de gaines (électriques) devant passer dans les cloisons, il faut également tracer l’axe de la future cloison afin de mettre en attente la gaine.

SAM_5215   préparation pour gaines dans cloisons

Une fois les canalisations ou les gaines passées, les joints d’étanchéité faits, il ne reste plus qu’à mettre en place l’isolant et poursuivre la pose.

Petite astuce :

butée PVC pour tube

Afin d’éviter la descente des canalisations PVC, je colle autour un morceau de tube (diamètre identique en le coupant sur sa hauteur).

Celui-ci fait office de butée.

 

Le tout à l’égout

Creusage de la tranchée :

La tranchée du tout à l’égout permettant d’obtenir une longueur d’environ de 14 mètres sur le terrain, sera creusée plus profonde afin d’y mettre en place le puits Canadien.

      SAM_3223  SAM_3237

Mais une mauvaise surprise nous attend, le sol n’a pas fini de nous rappeler sa nature.

   SAM_3250

Du côté Est, la terre en surface se fait de plus en plus rare, car nous arrivons au « sommet » du rocher.

Les roches ne sont plus qu’à 10 cm en-dessous de la terre et la masse à environ :

– 120 cm au plus profond vers la construction,

– 80 cm au moins profond vers la limite de propriété. Cependant le terrain étant dans le sens de la pente, cela ne posera pas de problèmes pour la mise en place de la canalisation.

Pour pallier à ce problème et étant donné que sur cette partie du terrain s’y trouvera :

– le puits Canadien,

– le tuyau d’évacuation vers le tout à l’égout,

– la réserve d’eau de pluie, nous avons remblayé en terre végétale entre 50 et 70 cm afin de mettre à niveau le terrain et faire en sorte que l’ensemble des éléments soient enterrés convenablement. Nous devrions après tassement être à :

– 80 cm de profondeur près de la maison,

– 80 cm en limite de propriété.

La protection  contre le gel est donc assurée.

   SAM_3217

Concernant l’évacuation des eaux vers le tout à l’égout, il nous a fallu passer par une parcelle voisine. L’acte de vente en fait mention afin d’officialiser cet accord entre propriétaires.

SAM_3244

Les travaux sur cette parcelle, ont demandé la combinaison d’un tractopelle et du marteau piqueur électrique d’environ 20 Kg. Ce dernier nous a permis de créer des points de pénétrations lorsque le godet se trouvait dans l’impossibilité de casser la roche.

Aux commandes Philippe mon beau frère.

 SAM_3227  SAM_3250

Plus nous progressions vers le débouché sur la voirie, plus la roche était présente et massive, mais après trois bons jours de travail acharné, nous y sommes arrivés.

Mise en place :

– des tuyaux au nombre de (11),

– d’un regard avec un Y équipé d’un bouchon de visite en limite de terrain et à chaque changement de direction. En cas de bouchon, cela permet d’y passer un dispositif pour déboucher la canalisation.

Laissé ouvert, cela permet de créer un point de pénétration d’air empêchant  de freiner les déchets du fait d’une éventuelle dépression. Ce procédé est complémentaire à la ventilation haute en place au sanitaire le plus éloigné et peut être utile sur de grandes distances. Dans notre installation, nous avons près de 60 mètres de tuyaux d’évacuation, avec deux changements de direction.

 SAM_3242

Rebouchage de la tranchée.

Celle-ci n’étant pas sur des parties empruntées par des véhicules, nous avons utilisé de la terre exempte de cailloux.SAM_3307

Pour finir, nous avons retiré les remblais tout en laissant de belles roches afin de faire la finition lorsque la commune aura fait mettre le tampon et que le branchement sera réalisé.

SAM_3222    SAM_3247   SAM_3289

Comme il est constatable sur la première photo, l’arrivée au futur tampon c’est space-montagne. plus de 2 m de dénivelé sur 1 m. S’il doit y avoir bouchon ce ne devrait pas être à cet endroit.