Archives du mot-clé puits provençal

Chauffage : distribution de la chaleur

Pour ce chauffer, Babeth a choisi le poêle à bois.

Il s’agit d’un bon vieux poêle en fonte, simple mais très efficace.

Pour cela elle a devancé les choses et s’est fait plaisir à prendre une coupe de bois et à manier la tronçonneuse.

SAM_0689    SAM_0690 Environ 50 stères ont été stockées.

Elle devrait avoir quelques bonnes années devant elle avant de penser à faire rentrer du bois.

Car plus tard…….

mamie bois

Il sera installé au centre de la maison, dans la pièce principale (coté cuisine) juste devant le mur d’inertie.

SAM_4771

Lorsque le sol est en plancher bois, il faut impérativement mettre un matériau incombustible sous le poêle et dépassant l’emprise de celui-ci d’au moins 30 cm de part et d’autre.

Dans le projet, le poêle étant dans le volume dédié à la cuisine, le sol sera carrelé.

Un conduit d’évacuation des gaz de combustion traversera la pièce pour passer au travers de la toiture dans un conduit en boisseaux de terre cuite qui constituera la cheminée extérieur.

SAM_0313

Mais avant de quitter la pièce, ce conduit passera dans un caisson qui permettra de chauffer l’air en provenance du puits Canadien.

L’air ainsi chauffé, sera distribué par l’intermédiaire d’un groupe de distribution d’air chaud dans la salle de bain et dans les 3 chambres.

SAM_0594

Préparation des traversées de cloison :

– percement des cloison puis après avoir retiré 5cm d’isolant, remplissage du volume entre les 2 plaque de BA 13 au plâtre,

SAM_0580

– préparation des pièces de traversées sur lesquelles viendra se brancher la gaine de distribution,

SAM_0587 SAM_0588 SAM_0589 SAM_0590 SAM_0586

– mise en place des pièces de traversées puis des bouches de soufflage d’air chaud,

SAM_0592    SAM_0591    SAM_0602

– reliage du groupe de ventilation aux bouches de soufflages avec la gaine thermique/phonique

SAM_0632    SAM_0596    SAM_0597

et au moyen de pièces de jonctions :

SAM_0600 de type croix pour 1 entrée et 3 sorties,

SAM_0631 de type culotte pour 1 entrée et 2 sorties.

– branchement électrique du groupe de ventilation

SAM_0633

– création d’une ventilation pour le comble technique situé dans le volume de l’habitation et qui doit être bien ventilé.

SAM_0635 SAM_0637

Le caisson étant en cours de fabrication, il faudra attendre quelques semaines avant de le voir fini. Cest un ami de Philippe qui le fabrique artisanalement .

La forme est une idée de moi, quant à la décoration, le choix est laissé à l’Artiste….

Cependant, il sera en appuis contre le mur d’inertie et comme je l’écrivais en début d’article, il sera alimenté par le puits Canadien en air provenant de l’extérieur et réchauffé par échange de calorie avec le sol au cours de sa progression.

SAM_0666

Un prochain article sera consacré au poêle et au caisson de récupération de chaleur sur conduit d’évacuation des gaz de combustion.

Réalisation de notre puits Canadien.

Le précédent article sur le puits Canadien présentait ce système d’apport d’air neuf selon les règles définies, qui théoriquement, donnent le meilleur résultat.

Cependant, parfois dans la réalité, certaines règles ne peuvent pas s’appliquer sans occasionner soit des dégâts, soit des coûts pouvant faire basculer le budget prévu.

Alors il faut peser le pour et le contre et s’adapter.

C’est ce que l’on a fait.

Comme précisé sur l’article du tout à l’égout, nous avons utilisé la même tranchée pour notre puits, en raison de la nature rocheuse du sous-sol.

Celle-ci a été creusée :

– au maximum du raisonnable pour sa profondeur, soit 120 cm près de la maison et 90 bons cm en limite de terrain,

– sur une longueur de 14 mètres en raison de la limite de propriété,

– d’une largeur de 60 cm, afin de doubler la longueur en revenant près de la maison pour le positionnement de la bouche d’entrée,

– avec un lit de sable au fond pour protéger le tuyau PVC et une pente de 2 à 3 cm par mètre environ.

Nous avons utilisé un tube de diamètre 125 mm sur une longueur de 2 X 14 m, représentant une longueur totale de 28 mètres.

SAM_3201

Retour en limite de propriété. L’espace entre les deux tubes est légèrement supérieur à 2 fois le diamètre des tubes.

A cet endroit, nous sommes au point le plus haut.

SAM_3203

Les pierres sur la photo servent de calage en attendant le recouvrement.

puits canadien       puits provençal

– à droite le point de pénétration dans le vide sanitaire,

– à gauche la partie du tube destiné à recevoir la bouche d’entrée de l’air. Celle-ci se trouve au Sud afin de recevoir un maximum le soleil.

A ces endroits, les deux parties de canalisation sont en point bas. L’eau de condensation s’écoulera de ce côté et avant chaque remontée, un petit puits perdu est en place pour permettre leur évacuation.

Par la suite, nous mettrons en place un dispositif solaire (fait maison) pour préchauffer l’air entrant dans le puits l’hiver.

Celui-ci sera retiré l’été.

SAM_3263

Faute d’avoir pu enterrer le tube sous la maison, il sera isolé sur les 12 m de passage dans le vide sanitaire.

Cependant, si la température dans le vide sanitaire reste tempérée, il sera peut être intéressant d’en tirer profit.

Pour cela il faut attendre la fin des travaux, mais on en reparlera.

SAM_3205

Remblaiement en terre puis pose du tuyau pour le tout à l’égout.

SAM_3307

Après le remblaiement au niveau du sol d’origine, nous avons fait un apport de terre végétale sur environ 70 cm pour obtenir un recouvrement suffisant.

Les roches au premier plan servent à retenir la terre rapportée.

Cet emplacement servira pour le jardin.