Archives du mot-clé plan

Conception des caissons A

Les caissons A sont au nombre de 12, dont un en mur de refend séparant la partie jour (salon-salle à manger et cuisine) et la partie nuit (chambres, salle d’eau et wc).

Ils seront utilisés pour les façades Nord (9), Est (2) et pour une partie du mur de refend (1), l’autre partie de ce mur sera réalisé en pierre, comme mur d’inertie afin d’emmagasiner la chaleur produite par le poêle à bois et son système de récupération de chaleur, l’intégrant comme face arrière.

La première étape consiste à acheminer les sections de bois jusqu’à l’aire couverte où seront fabriqués les caissons.

Puis, le bois est  positionné sur le banc de la scierie pour être raboté à la cote souhaitée, soit dans notre cas : 0.25 m.

SAM_3515

Pour cela, au moment du sciage il faut prévoir de garder la marge pour le rabotage.

Celle-ci doit tenir compte de la précision du sciage qui peut en fonction des lames, présenter quelques défauts. Cependant 1 cm ou 1.5 cm permet les corrections.

SAM_3487

Les pièces rabotées, sont sciées aux dimensions d’assemblage.

SAM_3505  SAM_3504

Là, c’est moi. Je serai rarement sur les pages, car en général, je prend les photos.

Les caissons A sont les plus simples, mais ils représentent environ 1 tiers du travail.

SAM_3490

Leurs dimensions sont celles de base : largeur 2.40 m, hauteur 2.75 m et profondeur 0.25 m.

Ils se composent de :

– 2 extrémités de 2.40 m qui seront en contact avec les lisses basses et hautes,

SAM_3495

– 6 montants de 2.65 m,

SAM_3496

– 10 entretoises dont 8 de 0.43 m et 2 dont les dimensions peuvent varier en fonction des épaisseurs réelles des montants.

SAM_3497  SAM_3510

Concernant le caisson qui doit être placé comme mur de refend au droit du plan de travail de la partie cuisine, je vais profiter des espaces entre montants et entretoises pour faire des volumes de rangement.

Pour cela, j’ai supprimé un montant, et rajouté un niveau d’entretoises.

caisson cuisine

Une fois les pièces sciées, elles sont posées au sol pour être assemblées.

SAM_3485

les extrémités sont clouées aux montants avec 3 pointes. 2 de 140  et une de 110.

Le DTU prévoit pour un assemblage par pointes (torsadées, crantées ou annelées), 2 points pénétrant la pièce d’au moins une fois l’épaisseur de la dernière pièce assemblée.

Dans notre cas, les pièces faisant 45 mm, nous pourrions utiliser des pointes de 90.

Nous commençons l’assemblage des extrémités basse et haute aux montants extérieurs.

Après avoir assemblé la périphérie et avant la fixation des entretoises, un premier contrôle avec une équerre de bonnes dimensions, permet la correction des perpendiculaires.

SAM_3511

Puis nous fixons les entretoises aux montants en prenant soin d’avancer des extérieurs au centre.

Des piges permettent d’obtenir le positionnement des entretoises.

SAM_3506

L’équerre permet de placer l’entretoise correctement.

SAM_3507

Pour finir, nous clouons les extrémités aux montants.

L’assemblage terminé, un nouveau contôle permet de vérifier que l’ensemble est resté bien d’équerre.

SAM_3489

260 kg représentent le poids moyen d’un caisson.

Pour les manutentionner, il faut soit être très fort soit être malin. J’ai donc fait le choix d’être malin, car lorsque je me retrouve seul…..

Le stockage doit être fait de niveau, car il faut éviter les déformations.

SAM_3517

Deux madriers positionnés à l’horizontale au moyen de cales sont mis en place.

SAM_3501

Les caissons sont empilés les uns sur les autres, séparés par des rabelettes.

SAM_3508

Avec Yohan, dans la journée de mercredi et 08 heures de travail chacun, nous avons réalisé 4 caissons. Avec celui d’hier, cela représente pratiquement la moitié de ce type.

SAM_3520

La journée de jeudi nous a permis d’en fabriquer 05 sur 8 heures.

SAM_3527

Vendredi je me suis retrouvé seul, fait 6 heures et réalisé 2 caissons, dont celui de la cuisine.

Le soir, les 12 caissons de type A sont terminés et empilés.

SAM_3528      caissons fait semaine 5

La semaine prochaine, lundi, nous reprendrons par les caissons G, G’ et H.

Calcul du volume de bois et de l’isolant

Cet article est une approche très simplifiée et n’a pas vocation à être un cours. Cependant il devrait vous permettre de suivre les étapes dans le cas du choix de ne pas passer pas la filiale bois traditionnelle.

Afin d’effectuer le calcul du volume de bois pour la réalisation de la structure, il est indispensable de dessiner l’ensemble des pièces de bois composant l’ossature.

– les lisses basses et hautes,

– les montants, pièces d’extrémités et délimitant les baies, entretoises, pièces pour linteaux, nécessaires à la fabrication des caissons,

– les lambourdes pour le plancher,

– les solives pour la toiture,

– les poteaux, bardages, voliges et autres entrant dans le projet.

ossature habitation

Pour notre projet, j’ai réalisé les plans de chaque type de caisson.

ensemble de caissons

Chaque type de caisson est ensuite référencé par une lettre de l’alphabet puis comptabilisé.

ressencement caissons

Exemple : pour les éléments verticaux composant le niveau rez-de-chaussée, plan ci-dessus, il faut :

–  12 caissons de type A,

– 1 caisson de type B, C, D, E, F, H, I, J,

– 2 caissons de type G,

– 1 linteau de type L2

– 2 linteaux de type L1

Pour calculer le cubage du volume de bois nécessaire, il suffit:

– de faire le cubage de chaque type de caisson,

– de multiplier le résultat de chaque type de caisson par le nombre de caissons nécessaires.

Cas des 12 caissons de type A :

caisson A

Détails des pièces de bois :

– 2 extrémités (basse et haute) d’une longueur de 2,40 m,

– 6 montants d’une longueur de 2,65 m,

– 10 entretoises d’une longueur de 0,45 m

L’épaisseur est de 0.045 m,

La profondeur des pièces est 0.25 m.

Sur un tableur, j’ai réalisé un tableau pour chaque type de caisson.

cubage caisson A  tableau calcul caisson A avec légende

Principe de calcul :

Section = Epaisseur  X  Profondeur : 0.045 m  X  0.25 = 0.011 m²

– Extrémités   X  Section : 2,40  0.011  X  2   = 0.054 m3

– Montants     X  Section : 2,65 X  0.011  X  6     = 0.178 m3

– Entretoises  X  Section :  0,45  X  0.011  X  10  = 0.048 m3

– Total du volume de bois pour un caisson          = 0.281 m3

– nombre de caissons de type A                                = 12

– Total du volume de bois pour les caissons A     = 3.37 m3 : 0.281  X  12

L’addition de la totalité des caissons, pièces de plancher, pièces de charpente et autres tels poteaux, bardage, etc. permet d’obtenir le volume de bois scié pour le projet.

Mais de cet état sciage grumes à celui-ci sciage section bois

Comment évaluer le nombre, le diamètre et la longueur des grumes ?

dendromètrie 1

La Dendrométrie : technique d’évaluation du volume des arbres et de leur croissance.

Cependant, en majorant le volume de bois final de 30% qui représente les parties non utilisables pour le projet :

 – dosses,

– sciure du corroyagedégauchissage, rabotage,

dégauchissage      Dégauchissage

rabotage     Rabotage

– chutes du délignage,

délignage

on obtient le volume nécessaire au projet.

Pour notre projet, le volume de bois fini est de 50 m3 donc 50 + (50 X 30 / 100) = 50 + 15 soit 65 m3 en grumes.

La longueur des grumes est liée aux longueurs des pièces de bois.

Il faut définir le nombre de pièces par longueur et rapporter leur addition à la surface de grume utilisable.

évaluation de grume

Mais rassurez-vous, votre scieur sait le faire et dans tous les cas choisissez le par rapport à l’ensemble des compétences indispensables nécessaires à optimiser votre coupe.

Concernant le volume d’isolant, le calcul est plus simple quel que soit le choix de celui-ci.

Dans notre projet nous avons fait le choix de la paille de lavande broyée, mise en place dans l’ossature entre le bardage et le revêtement intérieur.

paille de lavande 1

Une fois le calcul du volume de bois fait, le plus simple est de calculer le volume de chaque caisson et de déduire le volume de bois :

Exemple:

Cas des 12 caissons de type A :

Dans le calcul du total du volume de bois pour un caisson nous avions trouvé : 0.281 m3

Il faut maintenant calculer le volume du caisson en multipliant la longueur par la hauteur par la profondeur.

caisson A2.40  X  2.75  X 0.25  =  1.65 m3

Le volume de paille se calcule en déduisant le volume de bois du volume du caisson soit :

1.65 – 0.281 = 1.37 m3

caisson A avec paille

pour les 12 caissons :

1.37 m3  X  12  =  16.44 m3

caisson A avec paillecaisson A avec paillecaisson A avec paille ECT….

Pour l’ensemble de la maison, murs, plancher, toiture, il nous faut 110 m3 de paille de lavande.

désignation caisson habitation

Cet été au moment de la distillation de la lavande, nous réaliserons les ballots de paille broyés:

ballot de paille 0.46  X  0.95  X  0.31  =  0.135 m3 par ballot.

Pour 110 m3 il faudra réaliser : 110 / 0.135  =  815 ballots.

Cela représente 4.60 m  X  9.5 de surface au sol (43.7 m²) sur 2.5 m de hauteur.

Plans de réalisation de la structure

Les plans de réalisation vont permettre la préparation de l’ensemble des pièces de bois qui une fois assemblées permettront la réalisation de la structure.

Dans un premier temps ils sont particulièrement utiles pour:

– calculer le cubage de bois nécessaire à la réalisation de la structure,

– déterminer le diamètre, ainsi que les longueurs de grumes afin d’obtenir les pièces de bois nécessaires à la réalisation des caissons,

grumes

– calculer le volume d’isolant pour remplir les caisons.

Dans notre projet l’isolant est la paille de lavande.

lavande  paille de lavande 1

– contrôler la résistance de la structure.

Dans un deuxième temps de :

– travailler l’ensemble des pièces indispensables à la fabrication des caissons,

sciage bois

– ressencer le nombre et la particularité des caissons à fabriquer,

ensemble de caissons

– faire le plan de chargement pour le transport,

– guide pour le montage.

Cependant, certaines pièces encombrantes, ne seront pas assemblées en atelier, mais seulement préparées et repérées, pour limiter l’encombrement au transport.

Tel est le cas du plancher de la maison représentant une surface de 113 m², une épaisseur de 0.30 m soit 34 m3 et des longueurs de solives de 5,05 m, alors que non assemblées, les pièces de bois représentent environ 5 m3.

plan de structure de plancher

Il en est de même pour la toiture.

plan de structure de  toiture

La structure des caissons réalisée, ils peuvent être associés au contre ventement (OSB) sur une face (extérieure) en tenant compte des hauteurs maximales de façade, cas d’un bardage ventilé.

dénomination pièces de bois ossature 2 livre ossature 3 livre

Cependant, pour ne pas endommager les parties du contre ventement qui dépasseraient les dimensions des caissons, il est préférable de mettre le contre ventement sur le chantier après assemblage de la structure.

De plus, dans cette manière de faire, l’OSB pourra chevaucher deux caissons améliorant par la même occasion la fixation des caissons entre eux.

Dans ce projet, j’ai opté pour un remplissage type banchage. Dans ce cas il n’y a pas l’OSB car le bardage fixé à la verticale bord à bord avec couvre-joint assurera le contre ventement.

Les plans de réalisation

Si des plans sont indispensables pour la demande de Permis de Construire , il est aussi préférable d’en disposer sur le terrain pour la construction de la maison.

plan des 4 façades

Si la construction traditionnelle maçonnée demande des plans assez simples, la construction en bois impose pour ce qui est de l’ossature, des plans précis, car chaque pièce de bois doit être à sa place.

Si vous réalisez vous-même l’ossature, il devient indispensable de réaliser les plans de chaque élément à fabriquer individuellement afin qu’à l’assemblage ses éléments prennent leurs places naturellement.

plan ossature habitation façade sud

Dans notre projet, pour des raisons d’organisation familiale, je vais fabriquer l’ensemble des caissons en atelier chez moi dans l’Aude près de Castelnaudary, puis les faire transporter afin de les assembler dans la Drôme à Montjoyer. Seules les ossatures du plancher et de la toiture seront totalement assemblées sur place, en raison du volume que cela représente ; cependant, les pièces de bois seront préparées en atelier.

Quels sont ces plans de réalisation ?

– Les plans de fondations,

– de structure de plancher (éléments horizontaux),

– de caissons d’ossature (éléments verticaux),

– de toiture (éléments obliques),

– de distribution intérieure (cloisons),

– techniques extérieur :

. d’alimentation de la construction (l’eau, l’électricité, le téléphone, renouvellement d’air),

 . d’évacuation (eaux usées, de pluie),

. d’équipement du terrain (eau, électricité).

– technique intérieur :

. de distribution (eau, électricité, téléphone, hifi, internet, chauffage).

Ces plans permettent non seulement de ne rien oublier lors de la réalisation, de respecter les emplacements, les cotations, les quantités, mais par la suite ils permettront d’intervenir sur les installations en cas de problème, en facilitant le repérage.

Les prochains articles présenteront les différents plans du projet.

Projet final les autres documents pour la dépose du Permis de Construire

Le dossier de PC ne comporte pas seulement des plans.

En effet, il doit contenir:

– Le CERFA 13409°03 qui est la demande de Permis d’aménager ou de Construire,

CERFA PC

Ce document est disponible en Mairie format papier, mais également en support pouvant être rempli informatiquement téléchargeable sur le site du Ministère de l’Egalité, du Territoire et du logement.

Lors du dépôt du permis en Mairie, ne pas oublier de récupérer le récépissé, car c’est ce document qui justifie la date de dépôt ainsi que les délais d’instruction. Cependant, si votre dossier n’est pas complet, il faudra prendre pour date d’instruction celle du dépôt des documents demandés par l’administration.

CERFA PC récépissé de demande

– La notice décrivant le terrain et présentant le projet, le permis portant non seulement sur les constructions, mais également sur l’aménagement du terrain,

Elle précise l’état initial du terrain et de ses abords (construction, végétation, éléments paysagers),les aménagements du terrain et de ses limites avec le voisinage, la voirie, l’implantation du ou des constructions, la nature et les couleurs des matériaux utilisés, la description et l’organisation de l’accès au terrain, aux constructions et aux aires de stationnement.

L’attestation de la réalisation de la prise en compte de la réglementation thermique au moment du dépôt de la demande de Permis de Construire,

atestation RT 2012

Chaque département dispose de sa propre attestation, bien que l’on en trouve des téléchargeables sur le net, il est  préférable d’en faire la demande en Mairie ou à la DDT.

– Un document graphique d’intégration de la future construction dans l’environnement,

Ce document permet de se faire une idée plus précise que les plans.

Des logiciels gratuits sont disponibles sur le net, permettant de créer en 3D le projet, de les intégrer sur une photographie et d’y insérer des éléments d’aménagement.

2 perspective est  photo du terrain.

maquette pour intégration   réalisation3D.

PC 3 perspective est  intégration de la 3D sur la photo du terrain.

PC 3 perspective sud est retouche du paysage.

PC 3 perspective sud est arborée intégration d’arbres fruitiers.

– Deux photographies permettant de situer le terrain:

– dans son environnement proche,

 4 terrain

– dans le paysage lointain.

3 terrain

Cependant, dans certains cas il est difficile de prendre des photos permettant une vision du paysage lointain.

Il se peut que d’autres documents soient à joindre au dossier suivant la nature ou la situation du projet, dans ce cas la Mairie vous en informera.

Projet final les plans pour la dépose du Permis de Construire

Le terrain choisi, en forme de L présente une longueur de 50 m et une largeur de 17 m, un accès à l’Est, imposant une construction longue et étroite.

photo  3  montjoyer

Pour la réalisation d’un projet, il faut réaliser différents types de plans:

– Les plans pour le permis de construire:

.Plan de situation,

Le plan de situation permet de repérer la localisation du projet, sur le territoire de la commune avec l’indication de l’orientation géographique, une échelle comprise dans la fourchette de 1/5000 à 1/25000 éme.

photo  1  montjoyer  photo  2  montjoyer

Sur internet, il est possible d’obtenir des vues aériennes de la commune et de faire un zoum assez précis sur la parcelle intéressant le projet.

.Plan de masse,

Le plan de masse donne l’implantation des bâtiments déja construits, si tel est le cas, ainsi que les bâtiments à construire. On y trouve l’information sur l’orientation, les limites de propriété, les cotations de positionnement des bâtiments, les niveaux et le ou les accès par rapport à la voirie. L’échelle est au maximum de 1/ 500 éme.

plan de masse coté

Il est possible de mettre une photo avec le positionnement du ou des bâtiments, à une échelle identique à celle du plan de masse. Cela permet de voir le projet avec plus de détails, qu’un plan de type géomètre ne permet pas.

projet final masse

.Plans de façade et de toiture 

Les plans de façade et de toiture permettent de visualiser l’aspect visuel de la construction.

plan des 4 façades   plan d'ensemble garage

Le soin apporté à leurs réalisations démontre souvent aux yeux du service instructeur du dossier, la qualité de la réflexion en amont du projet.

Cependant, il n’est pas nécessaire de fournir des plans d’une grande complexité de finition, car si vous ne faites pas appel à un professionnel pour leur réalisation, vous n’aurez pas les mêmes outils de travail et les services des DDT et DDTM en sont parfaitement conscients.

Réalisez des plans simples mais soignés, en insistant sur la présentation du dossier.

.Plans de façade Sud, habitation et garage:

plan façade sud   plan garage façade sud

L’ensemble des ouvertures est au Sud, à l’exception de la porte d’entrée.

.Plans de façade Ouest, habitation et garage:

plan façade ouest    plan garage façade ouest

La porte d’entrée est côté Ouest, face à la porte de service du garage.

La porte de garage se trouve dans l’alignement du chemin d’accès au terrain.

.Plans de façade Est, habitation et garage:

plan façade est     plan garage façade est

L’habitation n’a aucune ouverture sur l’Est.

Le garage dispose d’une porte de service sur la façade Est, permetant un accès direct sur la porte d’entrée de l’habitation.

.Plans de façade Nord, habitation et garage:

plan façade nord   plan garage façade nord

Les façades Nord ne présentent aucune ouverture, ni débords de toiture car elles sont au droit de la limite de propriété.

.Plans de coupe longitudinale et transversale habitation:

plan de coupe longitudinale  plan de coupe transversale

Les plans de coupe permettent:

– la visualisation des détails internes de la construction,

– de se rendre compte des différentes côtes des niveaux horizontaux,

– de distinguer le profil du terrain.

.Plans de toiture habitation et garage

plan de toiture  plan garage toiture

Les plans de toiture montrent la projection des toitures et ses détails, tels l’orientation des pans, ainsi qu’une idée  sur les matériaux utilisés. Dans le cas du projet, la toiture de l’habitation est végétalisée et celle du garage recouverte de panneaux photovoltaïques.

Recours ou non à un Architecte?

Le terrain trouvé, une base de projet a mûrie depuis l’envie de devenir propriétaire.

Maintenant il faut concrétiser l’ensemble des besoins que l’on désire :

– pour l’habitation,

– pour le remisage du ou des véhicules,

– pour l’aménagement du terrain.

La première question qui s’impose est celle de la réalisation du Permis de Construire (PC) et l’obligation ou pas au recours à un architecte.

Le recours à un architecte dépend de l’emprise au sol et/ou de la surface de plancher.

Le recours à un architecte est obligatoire dès lors que l’emprise au sol ou la surface de plancher dépasse 170 m².

L’emprise au sol prise en compte pour le calcul de ce seuil est uniquement celle de la partie de la construction qui est constitutive de surface de plancher. Elle correspond à la projection verticale du volume de la partie de la construction constitutive de surface de plancher.

Les surfaces de stationnement des véhicules ou les auvents, ne sont pas pris en compte.

La notion d’emprise au sol ou de surface de plancher est établie plus précisément pour les constructions à étage afin de limiter les surfaces additionnées des niveaux à 170 m².

Pour faire simple: une maison comptant un étage de même superficie que le rez-de-chaussée, chaque niveau présentera une superficie de 85 m² (85 x 2 = 170).

schéma surface de plancher 2

La « surface de plancher » s’entend comme la somme des surfaces de plancher closes et couvertes sous une hauteur sous plafond supérieure à 1 mètre 80, calculée à partir du nu intérieur des murs (l’épaisseur des murs ne compte pas).

schéma surface de plancher

En dessous de 170 m² d’emprise au sol ou de surface de plancher vous avez la possibilité de constituer vous-même votre dossier de PC.

Dans le cas où vous n’êtes pas en mesure de constituer vous même les éléments du dossier de PC, vous pouvez vous adresser tout simplement à un dessinateur ayant les compétences.

Si vous n’êtes pas dans l’obligation de confier la partie concernant la préparation et la dépose de votre projet de construction à un architecte vous pouvez cependant obtenir gratuitement des conseils auprès :

– d’un architecte du conseil d’architecture, d’urbanisme et d’environnement (CAUE),

– du service urbanisme de la commune où est situé le terrain.

Pour le projet concerné, je le réalise et pilote à 100/100.

Le prochain article parlera des administrations liées au projet, puis nous rentrerons dans le vif du sujet de la conception du dossier de PC.

plan RDC