Archives du mot-clé photovoltaïque

Le garage « l’étanchéité de la couverture »

Le 15 août arrive et avec, la possibilité d’épisodes pluvieux.

SAM_1768

Il est donc temps de poser le pare-pluie, dans l’attente de la mise en place du générateur photovoltaïque.

SAM_1800

Comme vous pouvez le constater sur la photo, le Mistral est venu perturber fortement le travail.

SAM_1807

Mais tout fini par rentrer dans l’ordre.

SAM_1808

Pose dans le sens de la pente de liteaux assez larges (7 cm)  espacés d’axes en axes tout les 50 cm  va permettre:

  • de fixer perpendiculairement les liteaux utiles à la fixation des panneaux photovoltaïques,
  • de permettre en cas de fuite de ne pas gêner l’écoulement de l’eau qui pourrait s’infiltrer au travers de la couverture.

Le matériel du générateur photovoltaïque a été commandé sur internet le 15 septembre (semaine 38) auprès de la société Alma Solar et devrait arriver semaine 39 ou 40.

Question tarifs, c’est très intéressant.

Mais on en reparlera lors de la livraison et bien évidement la pose. Celle-ci devrait se faire la semaine prochaine.

 

Alimentation en fluide

Après l’acquisition du terrain, une des premières choses à faire, c’est de s’occuper de l’ensemble des fluides qui permettront le fonctionnement du bâtiment ainsi que celui des occupants.

Par fluide, on sous-entend les énergies et les fluides quelle qu’en soit la nature (liquide, solide, gazeuse). Pour une maison individuelle les trois principales sont :

– l’eau :

eau

–> claire arrivant des canalisations de ville,

robinet

–> non consommable provenant du terrain ou le bordant (puits, cuve, rivière, etc.) ou issue d’exploitation avec le règlement d’un forfait annuel, comme cela se fait dans les communes.

arrosage

–> issue du fonctionnement de l’habitation (sanitaire et activités diverses) et nécessitant d’être traitée.

égout

– l’électricité :

elctricité

–> courant fort (220 ou 380 volt) éclairages, prises, pour les besoins domestiques,

–> courant faible (téléphonie, informatique, domotique),

–> production d’énergie.

photovoltaique

– le gaz :

gaz

–> alimentation d’un appareil de production d’eau chaude, d’une cuisinière.

Lors de l’étude du projet, il est important de penser à l’ensemble de ces fluides, même si le budget initial ne permet pas de tout réaliser immédiatement.

En effet, une gaine, un tuyau passé lors du terrassement initial, est moins couteux et présente moins de risque d’endommagement ultérieur.

De toute manière, même un projet bien pensé, un jour il manquera toujours quelque chose, alors si il est possible de minimiser ce manque autant ne pas s’en priver.

C’est dans cette phase qui consiste à alimenter votre terrain que le mot service public prend tout son sens.

  attention

Ames sensibles s’abstenir pour la suite de cet article….

Enfin, service public si on veut, puisque même si l’état détient un pourcentage de parts, il ne reste plus grand chose en France du service public et de sa déontologie initiale. L’ouverture à la concurence n’arrange rien, surtout lorsque les réseaux restent un monopôle.

Il est impossible :

– d’obtenir des renseignements si vous n’êtes pas propriétaire, si vous n’avez pas signé un compromis, ou alors bien engagé dans un projet, avec toutes les surprises que cela peut engager,

abonné absent

– d’obtenir un rdv sur place, un devis sans que celui-ci vous soit facturé.

(Exemple : 

Concernant mon projet personnel photovoltaïque, mais qui reflète parfaitement l’esprit ressenti dans le projet de ma sœur :

mon engagement pris avec la société installatrice, le dossier est envoyé à ERDF, parce qu’avant personne chez ERDF n’est en mesure de vous renseigner ou de vous évaluer un prix, même à 1000 € près. Sait-on jamais, si leurs conditions de branchement ne vous conviennent pas et vous vous désistiez, travailler pour rien n’est plus rentable….

Dans le cas où le budget est dépassé, que se passe-t-il alors qu’un accompte a été réglé à l’installateur ?

A partir de ce moment :

Vous recevez un dossier accompagné d’un devis fait sur plan sur lequel vous apprenez que vous allez payer en plus du branchement, le remplacement du câble trop faible ainsi que le renforcement du transformateur.

Equipements, permettez-moi de vous le rappeler :

–  ne vous appartenant pas et utilisés par d’autres abonnés.

– pour lesquels chaque abonné paye tous les mois près de 40 % de taxes, si on fait la déduction des taxes pour l’état sur les factures pour l’entretien, l’extension du réseau et l’engraissement des PDG et autres….

C’est ce que l’on pourrait appeler la double peine ou le tac au tac perdant car tu ne gagnes jamais, mais tu payes :

double peine

Bien sur, pour être pris en compte, il faut impérativement payer 50% au moins du montant du devis qui s’élève pour mon installation tout naturellement à 14000 €.

Alors là, si ce n’est pas du maquereau tage….

mais ce qui suit est grandement fantastique car :

faisant suite au règlement, un technicien se déplace et commande une étude, qui peut bien évidemment modifier le montant du devis. Pour mon installation, il faudrait remplacer un pilone béton ????? pourtant à le regarder, rien ne semble anormal ??? Cependant, je n’ai toujours pas de nouveau devis.

Remarque, peut être qu’ERDF n’osera pas m’en renvoyer un autre……

technicien  Regardez moi ça comme il est content, il va bien s’occuper de mon projet le technicien que voilà.

Pour finir il faut attendre environ 15 semaines pour que les travaux soient réalisés.

Mais 15 semaines à partir de quand ? Difficile de le définir avec toute cette organisation…..

fin de l’exemple ).

– de recevoir un plan à jour, les plans des travaux réalisés n’étant pas toujours justes (sous-traitance oblige),

– de pouvoir télephoner sur un numéro autre qu’un n° surtaxé, alors que les forfaits vendus sont en illimités sauf N° spéciaux.

Mais le mieux c’est encore orange, car dans le cas du projet après avoir eu un technicien au bout du fil vous obtenez la réponse suivante :

– nous vous envoyons un bon de commande (sous-entendu pour pouvoir te facturer le branchement),

– vous réalisez les travaux jusqu’à la chambre de branchement (sous-entendu « démerdes-toi » comme tu veux on s’occupe surtout de rien),

– surtout passez deux gaines, si jamais il y en a une qui se bouche (et pourquoi pas trois dont l’une dans une autre tranchée, car deux côte à côte c’est peut être risqué), avec un regard tout les 30 m maximum (sous entendu pour que notre sous-traitant ne s’épuise pas au travail).

– une fois que vous avez fait les travaux nous effectuerons le branchement.

Une réponse à tout ce systhème

révolution

Mais après ce petit égarement, que faire techniquement ?

– définir l’emplacement des coffrets et regards en limite de propriété,

regards limite propriété

– tracer au sol l’axe de la tranchée,

– creuser la tranchée,

ouverture tranchée voirie

– disposer les gaines et tuyaux en respectant les profondeurs d’enfouissement,

gaines niveau

– assurer la protection des tuyaux et gaines avec du sable pour tranchée (moins cher que celui à maçonner) ainsi qu’avec les filets de signalisation.

Attention chaque fluide dispose de sa couleur :

gaines couleur filets de signalisation

J’ai utilisé le beige pour le tout-à-l’égout.

Pour les tubes en polyéthylène de couleur noire, un liseré de couleur correspondant est visible.

tube polyéthylène

Nous avons donc relié la maison et le garage à la limite de propriété (eau, électricité, injection photovolaïque, téléphone)

gaines et tuyaux arrivée dans le vide sanitaire.

 alimentation de la limite à la maison limite de propriété.

 contact avec réseau sur vp eau au droit des gaines téléphones alimentant les voisins. Celles-ci seront dirigées dans un regards de voirie téléphone, afin de reprendre les branchements de l’ensemble des abonnés.

SAM_3066 sur la conduite d’alimentation de ville.

L’adduction d’eau se fait au moyen d’une bride d’adduction, et d’un outil spécial. Les travaux peuvent s’effectuer la conduite en charge (sous pression) afin de ne pas incommoder les autres usagers.

Ne regardez surtout pas la position des gaines téléphoniques par rapport à la conduite d’eau, mais ce travail a été réalisé par une entreprise spécialisée qui a bien entendu facturé une prestation correspondant aux normes en vigueur.

SAM_3219 pour le tout-à-l’égout nous sommes passés de l’autre côté.

Quant à l’électricité, nous n’avons pas pu passer sur la servitude de passage, car dans ce cas, c’est le Syndicat d’électrification qui a la charge des parties publiques ainsi que des parties privées mais avec servitude.

Les branchements : eau, électricité, téléphone.

Lors du creusement des fondations, nous avons également creusé la tranchée pour passer les alimentations en eau, électricité et téléphone, ainsi que pour l’injection du générateur photovoltaïque.

ouverture tranchée voirie

Cette tranchée débute de la limite de propriété ou l’on trouvera 2 regards (un pour le compteur d’eau, l’autre pour le téléphone) et le coffret pour l’électricité alimentation et injection.

alimentation de la limite à la maison  vrd 1  regards limite propriété

La terre étant exempte de pierres, nous avons rebouché la tranchée avec et mis le grillage de signalisation sur les 6 m jusqu’au garage. L’ensemble des gaines rouges sont en attente du coffret ERDF.

passage sous garage alimentation

Ensemble des gaines et tuyaux passant sous le garage.

A droite, la gaine sortant dans le garage pour l’injection de la production photovoltaïque.

Elle se termine en limite de fondation dans le vide sanitaire. Ensuite les gaines, câbles et tuyaux passeront en apparent, car plus il y a d’accessibilité moins il y a de difficulté en cas de problème.

gaines et tuyaux  montage soubassement 8

De l’autre côté de la limite de propriété, c’est un peu plus compliqué.

– L’électricité est prise en charge par le syndicat d’électrification de la Drôme, même sur la servitude de passage qui est toutefois privée.

Nous avons fait la tranchée uniquement pour l’eau et le téléphone.

Le syndicat fera la sienne en parallèle. Un rdv est fixé le 29 août pour faire le point. Le problème c’est que les délais pour le branchement sont d’environs 15 semaines.

L’hiver va être dur pour ma soeur, car elle est installée sur le terrain dans une caravane et elle ne voudrait pas abuser de la gentillesse de ses voisins qui lui ont permis de se brancher chez eux.

– L’adduction de l’eau, peut être réalisée par le propriétaire sur la partie privée et par une entreprise sur le domaine public.

Dans notre cas, nous avons réalisé les travaux jusqu’à la canalisation d’alimentation du quartier avec autorisation pour le domaine public.

    emplacement sur terrain   ouverture tranchée voirie 2

Sur les plans, les fluides passent du côté droit de la chaussée en montant (photo de droite). Cela est particulièrement intéressant car nous n’avons pas à couper la chaussée ni bloquer les trois habitations desservies.

Mais le miracle du terrain, a voulu que les fluides se soient déplacés du côté gauche de la chaussée. Y aurait-il un lien avec la politique ??? (photo de gauche).

C’est l’oncle des futurs propriétaires et voisins qui, disposant du matériel, est venu mettre en place les brides d’adduction.

mise en place des brides d'adduction de l'eau

Sur la photo, l’outil manuel à mettre en place sur la bride qui permet de perforer les tuyaux plastiques ou en fonte sans couper l’alimentation. Le système est étanche. Une fois la perforation faite, la mèche est sortie et prend position après la vanne de coupure d’abonné qu’il faut fermer pour retirer l’outil.

Il ne reste plus qu’à brancher le tuyau et ce vendredi 16 août en fin de journée, les deux adductions d’eau sont réalisées. Les terains sont alimentés en eau.

Donc, lorsque l’un des 3 voisins est arrivé avec le plein de commission du supermarché, il a fallu faire une centaine de mètres de plus que d’habitude, mais aucune des trois familles n’a fait de remarque, d’autant plus que nous avons pris la peine de reboucher un passage et de baliser la partie restée ouverte avant de quitter le chantier vers 20 heures.

balisage voirie

– Quant au téléphone, il devrait en être de même que pour l’eau, mais une chose est sûre, c’est qu’Orange « s’en tape » complètement, car on peut bien faire comme l’on veut, la seule prestation qui sera faite c’est le passage du câble lorsqu’on aura passé les gaines, oui j’ai bien dit les gaines, car Orange en veut 2 (comme papa) car on ne sait jamais. Cependant, Orange reste raisonnable car avec 3 bonjour les dégats.

branchement voisin

Comme il y a une deuxième construction qui va se faire à partir de novembre sur un terrain contigu à celui de ma soeur, nous avons profité de la tranchée pour passer les gaines téléphoniques et l’alimentation en eau des futurs propriétaires (photo ci-dessus).

Nous avons profité de la tranchée d’adduction de l’eau pour passer les gaines téléphone. Après, nous devrions passer en entente avec le syndicat d’électrification dans leur tranchée, puisque sous la voirie nous sommes tombés sur l’ensemble des distributions de fluides et qu’il reste environ trente mètres à parcourir pour arriver à la chambre de branchement Télephonique.

contact avec réseau sur vp eau

Au sujet de cette chambre ce n’est pas grâce au plan du réseau fourni par Orange que nous l’avons trouvé, mais bien grâce aux souvenirs des habitants du coin avec l’aide d’un détecteur de métaux.

Ah! l’autoconstruction n’est pas toujours une activité paisible, surtout si l’on envisage de faire un maximum pour limiter les dégats financiers….., mais cela permet la création de liens et de contacts parfois inestimables.

Bon aller, après cette séquence émotion, il faut reboucher.

rebouchage sur voirie

Sur la voirie, pas d’histoire le sable s’impose.

Tiens salut cousin et merci, on se retrouve vers le 10 septembre pour le tout à l’égout, qui lui passe de l’autre côté, tu sais, là où il y a du rocher et du bon, apparemment….

Mais on verra bien. Même pas peur.

Evaluation financière de notre projet

Dans cet article, j’aborderai uniquement l’estimation financière de la construction sur la base de prix moyen du marché.

En effet, l’objectif n’est pas de donner le montant total du projet puisque le terrain peut faire varier l’addition soit en moins si vous possédez le terrain, soit en plus voir beaucoup plus suivant sa localisation.

Cependant, une grosse incidence est à mettre en avant, celle de la facture du bois, car en passant par la filière forestière, scierie mobile, et façonnage en travail personnel, l’addition finale est plutôt une division par trois.

Je présenterai la facture chronologiquement. Les chiffres sont arrondis à la centaine supérieure :

Le terrassement :

terrassement

Pour ce poste, nous avons un peu de chance, car ce sera notre cousin qui avec son tractopelle se chargera du travail

de :

– mise à niveau du terrain jusqu’au fond du vide sanitaire, avec séparation de la terre végétale pour utilisation en toiture,

– creusement des fondations,

– VRD sur le terrain (ouverture, fermeture),

– remise en état après travaux.

Nous avons prévu pour le carburant et d’éventuelles pannes sur la machine, n’étant pas toute neuve :

Montant prévisionnel : 2000,00 €

Les VRD:

vrd travaux

Dans cette partie VRD j’englobe les travaux sur le terrain, les travaux réalisés par les intervenants extérieurs, soit sur le domaine privé, soit sur le domaine public, ainsi que les frais de branchement.

Montant prévisionnel : 7800,00 €

Le gros oeuvre :

fondation sous bassement

La maison étant en ossature bois, le gros oeuvre ne concerne que :

– les fondations,

– les murs de sous-bassement,

– la dalle du garage.

Ce poste prend donc en compte :

le béton, les parpaings, l’ensemble des armatures et ferrailles d’armement, les protections de fondation, le drainage ainsi que le ciment, sables, gravier et sable de remblai pour les VRD.

Montant prévisionnel : 8000,00 €

L’ossature, le bardage extérieur et intérieur :

ossature chantier

Comme cela a été présenté, le projet n’utilise pas du bois de la filière normale. C’est un avantage que les autoconstructeurs peuvent se permettre et il serait dommage de ne pas en profiter, surtout lorsque l’on fait les comptes.

Mais attention, il est important de tenir compte des règles :

– d’abattage, de sciage, voir de travail pour les plus patients, afin d’obtenir un bois de qualité sans traitement, qu’il faudra toutefois badigeonner avec un saturateur (huile alimentaire) pour lui assurer une défense en cas d’exposition à l’humidité.

– de séchage, pour sa mise en oeuvre,

et d’être conscient que le bois, même coupé vit toujours.

Pour ce poste, je prends en compte les arbres à couper, le transport du lieu d’abattage au lieu de travail, le sciage et façonnage ainsi que le transport en semi remorque, avec l’immobilisation de deux jours pour chargement et déchargement de mon atelier dans l’Aude jusqu’au terrain dans la Drôme (350 Km).

Montant prévisionnel bois : 11500,00 €

     transport Aude/Drôme: 1800,00 €

Toitures :

les toitures comptent :

– L’OSB pour le voligeage,

– l’étanchéité (film sous toiture, EPDM et l’ensemble des matériaux que nous utiliserons et qui seront détaillés lorsque les travaux seront en cours),

– la couverture proprement dite (la terre végétale du terrassement pour l’habitation, du photovoltaïque pour le garage).

Concernant le financement du photovoltaïque, le système en place permettant l’autofinancement, le prêt bancaire ne tiend pas compte de ce poste. Pour information, le générateur prévu d’environ 6,25 Kgc est estimé à 21500,00 €, mais cet équippement fera l’objet d’un, voir plusieurs articles spécifiques.

Montant prévisionnel : 4300,00 €

Menuiseries extérieures et intérieures :

menuiseries

l’ensemble des menuiseries et volets seront en bois, à l’exception uniquement des portes fenêtres qui seront en alu couleur antracite (leurs volets seront en bois).

Montant prévisionnel : 5100,00 €

L’isolation :

brin de lavande 1 paille de lavande 1

Encore une chance, ma soeur à un ami qui exploite un alambic et qui dispose de 4 bennes de 30 m3 ; la saison de la distillation a commencé, que dire de plus sinon que 4 bennes pleines seront gardées pour ma soeur qui s’acquittera du broyage et du transport.

C’est un très beau cadeau. Merci François-Luc.

Montant prévisionnel : 500,00 €

Cloisonnement :

cloisons

Pour les cloisons nous utiliserons du BA 13 monté sur rail avec une laine de roche comme isolation phonique.

Montant prévisionnel : 1500,00 €

Electricité :

électricité

L’installation électrique contrairement à beaucoup d’autres travaux, et cela, même en autoconstruction doit parfaitement respecter de la NF NC 15.100.

De plus, en fin de travaux, il est impératif de faire contrôler son installation par le consuel.

Montant prévisionnel : 2000,00 €

La plomberie :

plomberie

Ce poste comprend :

– la distribution de l’eau faite en PER,

– les accessoires sanitaires (évier, lavabo, robinetterie, receveur douche, WC),

– le chauffe eau thermodynamique,

– les évacuations jusqu’au regard du tout à l’égout, sauf la tranchée qui est prise en compte dans les VRD,

– cuve enterrée 3000 litres pour récupération de l’eau de pluie.

Montant prévisionnel : 6000,00 €

Chauffage :

chauffage poil

Pour le chauffage le poêle à bois actuel fera l’affaire.

Son efficacité sera renforcée par un récupérateur de chaleur installé sur le tuyau d’évacuation des fumées.

L’air ambiant réchauffé sera ensuite distribué via des bouches d’aération.

 Montant prévisionnel : 500,00 €

Plancher :

décoration

Autant le plancher de la terrasse sera réalisé avec du douglas issu de la coupe, autant le plancher intérieur, sera acheté fait.

Montant prévisionnel : 1500,00 €

Le montant prévisionnel pour le projet branchement compris se monte donc à 52400,00 € .

Mais je garde espoir d’être en-dessous.

Rendez-vous en fin de chantier pour le bilan financier.

Définition du projet

Le projet de devenir propriétaire n’est pas un engagement anodin, car derrière cette décision un certain nombre de conséquences en découle.

La toute première est celle du financement et de sa durée dans le temps et fixe les limites du projet.  Puis en fonction de l’objectif (investissement, location, constitution d’un apport pour un projet ultérieur, vacances et week end, ou domicile principal), ces contraintes devront êtres parfaitement ciblées afin de répondre au mieux à vos attentes, car il en découlera une grand partie de vos futures conditions de vie.

Il faut donc lister au plus juste l’ensemble des éléments liés à cette construction: l’utilisation, le lieu, le terrain, les surfaces, les matériaux, les choix techniques, ……….

Il faut également lister les contraintes liées aux orientations prises pour décider de celles qui seront acceptables et celles qui ne le seront pas.

Pour le projet les objectifs ont été définis par ma soeur à l’exception du budget, qui lui s’est imposé comme cela reste le cas pour chacun d’entre nous :

– Le budget imposé par les revenus et l’apport,

– Situation dans le village pour limiter les déplacements liés à son travail et lui permettre de continuer à s’y rendre à pied, mais choix également pour ses vieux jours afin de ne pas se trouver isolé.

– Un terrain de 1000 m² pour pouvoir respirer, faire du jardinage, avoir quelques fruitiers et quelques poules.

– Une construction en bois pour se rapprocher le plus possible de la nature, avec une isolation en paille de lavande, situation géographique oblige.

– Une maison économique à l’utilisation pour la gestion du budget, mais également pour le lien à faire avec respect de notre environnement, d’où le chauffage au bois, le chauffe eau thermodynamique, le générateur photovoltaïque, la récupération de l’eau pluviale, la toiture végétalisée et le choix du bois qui sera coupé à la lune et débité par mes soins, en partie.

C’est avec ces principaux éléments que j’ai commencé à imaginer ce projet en 2012.

La plus grosse difficulté était de trouver le terrain, car sur la commune un terrain ou deux étaient disponibles et d’autres étaient en cours de viabilité.

Malheureusement les terrains disponibles sont passés sous le nez de ma soeur et les terrains en cours n’ont été viabilisés qu’en début d’année 2013.

Cependant, le travail de recherche, ainsi qu’une première réalisation m’ont permis de faire mûrir le projet final.

Toutefois si j’ai un conseil à donner:

Ne dessinez pas votre projet avant d’avoir le terrain, car dans notre cas, la première réalisation faite pour un terrain aux côtés parallèles et aux dimensions équilibrées ne s’intégrait absolument pas sur le terrain en cours d’acquisition.

D’une maison à l’emprise au sol de base carré, le projet a évolué vers une base rectangulaire très longiligne, imposée par l’étroitesse du terrain.

Déscriptif du projet

Vous l’avez compris, il s’agit d’une maison en bois. Plus précisément à ossature bois (MOB).

Le principe choisi, est la réalisation en atelier près de Castelnaudary, de caissons pour les éléments verticaux (murs) ainsi que la préparation des éléments du plancher et de la toiture qui seront assemblés sur place.

La maison sera posée sur un vide sanitaire en maçonnerie.

Le bois sera du Douglas pour ses vertues mécaniques et sa teinte rosée lui confère son esthétique. Il sera choisi en forêt, coupé à la lune (cela permet une protection naturelle des bois). Les billes livrées chez un ami Nicolas, seront coupées par nos soins avec sa scierie mobile afin de débiter les sections en fonction de l’usage.

La paille de lavande sera utilisée comme isolant (25 cm pour les murs et 30 cm pour le plancher et la toiture). Le principe des murs respirant est retenu afin d’éviter la mise en place d’une VMC.

La toiture de l’habitation sera végétalisée, quant à celle du garage, elle comptera un générateur photovoltaïque.

Un puits canadien assurera une entrée d’air au droit d’un poêle à bois lui-même adossé à un mur en pierre afin d’apporter une inertie à la chaleur emmagasinée.

Les eaux de pluie ainsi que celles d’un bac de rinçage à l’eau claire installé dans la cuisine, seront dirigées vers deux citernes (une de 1500l hors sol et une de 3000l enterrée).

Un chauffe-eau thermodynamique assurera la production en eau chaude.

Toutes les baies sont orientées plein sud.