Archives du mot-clé assemblage ossature

Montage de la structure de la terrasse

Mercredi matin avec Philippe, nous commençons cette nouvelle période de travaux par la mise en place des deux solives de toiture qui couvriront la petite terrasse située à l’Ouest.

SAM_4193

Puis nous mettons en place les poteaux de terrasse côté Sud.

SAM_4174

Découpe des extrémités de poteaux.

SAM_4175    SAM_4183    SAM_4184    SAM_4189

Il y en a 5 au total.

vidéo 1 : mise à la longueur d’un poteau.

découpe1 pilier:

vidéo 2 : découpe de l’emplacement d’une solive de toiture.

découpe2 pilier:

vidéo 3 : découpe de l’emplacement d’une solive de toiture suite.

découpe3 pilier:

vidéo 4 : découpe d’un emplacement de panne soutenant les solives.

découpe4 pilier:

Le soir 4 sont en place.

SAM_4190

Jeudi 1er mai, nous honorons cette fête du travail dignement en mettant en place le 5ème poteau ainsi que les pannes de soutènement.

SAM_4203

La journée n’a pas été de tout repos, car travailler par-dessous est rarement sans difficulté.

Toutefois le soir, tout est en place, de niveau, et fixé.

SAM_4194    SAM_4206    SAM_4227

La journée du vendredi 2 mai nous aura permis de mettre en place les trois poteaux sur la façade Est.

SAM_4225    SAM_4226

Puis nous avons réalisé la structure du plancher de cette partie de terrasse.

SAM_4220    SAM_4224

En milieu d’après-midi, nous avons tracé puis coupé une partie des solives de la toiture pour finir le débord de couverture. Celui-ci fera 0,75 mètres.

SAM_4212  traçage SAM_4217  découpage SAM_4218   résultat.

La partie couvrant la terrasse sera réalisée lundi ainsi que la pose de la lisse sablière.

En fin d’après midi nous sommes allés chercher des plaques d’OSB3 qui seront fixées en sous face de l’ossature de toiture.

Temps passé 54 heures à 2.

 

Assemblage de la structure

Dans une semaine, la structure sera livrée sur le chantier à Montjoyer.

SAM_3304 SAM_3310

Nous allons aborder la phase du montage du projet.

assemblage murs

Pour assembler les caissons nous utiliserons principalement des clous.

clousil en faudra pas loin de 150 kg.

Leur longueur correspond à trois fois l’épaisseur de la section de bois à fixer.

Le DTU de  mai 1993 donnait une multitude de règles à respecter :

Les pointes devaient entrer dans le bois

– de 45 mms minimum pour la réalisation de l’ossature,

– de 35 mms minimum pour les voiles travaillant

Le DTU de  janvier 2011 ne donne plus rien.

Le trois fois la section correspond à ce que l’on appelait les règles de l’art.

Aujourd’hui on peut assembler avec des vis (d’une certaine marque), avant 2011 on ne pouvait pas.

Il faut utiliser des clous torsadés ou crantés, mais pas de clous lisses.

Comme si il y a plusieurs siècles de cela, à l’époque ou l’on bâtissait en bois il y avait les pointes torsadées, crantées, les vis et j’en passe.

Vive les lobyings, ils prennent bien soin de nos intérêts….

Donc nous assemblerons avec des pointes, mais celles-ci ne permettant pas le raprochement des pièces de bois entre elles, chaque côté des caissons seront fixés entre eux et avec les lisses basses et hautes par des tiges filetées de diamètre 8 nmms, avec rondelles larges au contact avec l’écrou.

SAM_3856

il m’a fallu préparer environ 200 pièces d’assemblage de 15 cm de long à partir de tiges filetées.

SAM_3854 tiges filetées coupées,

SAM_3853 rondelles plus écrous,

Après quelques heures de travail :

SAM_3858 200 pièces d’assemblage.

Dans le cas ou il viendrait à en manquer, on les réalisera sur place.