Archives pour la catégorie 11 Eau / Elec / Tel…

Le garage « la buanderie »

Le garage présente deux volumes :

  • l’aire de stationnement pour la voiture,
  • une buanderie.

L’aire de stationnement fait environ 4,5 m par 6,5 soit 29 m²

La buanderie offre une surface d’environ 4,5 par 3 soit 13,5 m².

Pour y accéder, une porte donnant directement face à l’escalier d’accès au retour de terrasse côté Ouest.

SAM_1860

Entre le volume destiné à la voiture et la buanderie nous avons mis en place une ancienne porte récupérée.

SAM_1479

Un châssis vitré permet l’échange de luminosité. Celui-ci ne s’ouvre pas.

Il est réalisé avec un ventail pris sur une fenêtre également récupérée. Après quelques passages de scie circulaire pour rectifier les 4 côtés, la suppression du jet-d’eau, celui-ci est venu prendre sa place sans rouspéter.

SAM_1482

Le garage bâti, des solives ont été mises en place pour permettre d’y fixer le plafond et de récupérer le volume sous pente pour du rangement.

Le plafond est réalisé au moyen de plaques d’OSB de 15 mm.

De la fibre de bois sera mise en place entre les solives par dessus, afin d’assurer l’isolation thermique de la buanderie.

SAM_1840    SAM_1844

Après avoir tiré toutes les gaines et fils électriques, la cloison intermédiaire et également réalisée en OSB.

Quant aux murs extérieurs, ils seront isolés avec de la fibre de bois et finis avec le lambris restant de l’habitation.

SAM_1839     SAM_1841    SAM_1845    SAM_1846

Emplacement du tableau électrique du garage dans la cloison intermédiaire. Il est alimenté au départ du tableau général par un câble 3 X 5 mm² et protégé par un interrupteur différentiel de 30 Mamp et sa mise à la terre.

SAM_1847

Le volume au dessus de la buanderie est accessible côté stationnement. Pas très haut, mais toujours utile.

Le plancher en OSB protégera la fibre de bois et permettra le rangement.

SAM_1848    SAM_1849

Pose d’un carrelage au sol pour finition et propreté.

SAM_1852 SAM_1853

 

le garage installation électrique

Le garage hors air hors eau, les aménagements techniques peuvent être installés.

Installation du tableau général du garage.

Son alimentation en câble de 6 mm² arrive du disjoncteur général 500 Mamp situé dans la maison.

Ce tableau secondaire est protégé par un disjoncteur 30 Mamp et relié à la terre principale.

SAM_1832

Mise en place des gaines puis passage des fils

SAM_1823 SAM_1822   SAM_1819

Réalisation des connexions.

Boîte de branchement pour l’éclairage.

SAM_1820    SAM_1821    SAM_1828

Boîte de branchement pour les prises de la buanderie.

SAM_1825   SAM_1818    SAM_1824

Boîte de branchement pour les prises du garage.

SAM_1830    SAM_1829    SAM_1831

Prises et interrupteurs pour la buanderie.

Le revêtement de finition devant être posé plus tard, ces appareillage sont fixés sur des platines qui resteront apparentes.

SAM_1833 SAM_1834 SAM_1835

Les appareillages côté garage sont de type étanche.

Ils sont également posés sur des platines.

SAM_1836

Puis vient le temps des liminaires.

L’extérieur est éclairé par des projecteurs à ampoules led.

Deux petits sur la façade Sud.

SAM_1857

Un gros sur la façade Est, qui fonctionne avec deux interrupteurs va et viens permettant la manœuvre d’éclairage ou d’extinction soit du côté garage, soit du côté maison.

SAM_1858

Un petit sur la façade Ouest, qui fonctionne avec un détecteur de mouvement.

(Il n’est pas visible sur la photo, car en service après vente, le détecteur ne fonctionnant pas).

SAM_1854

Quant à l’intérieur le choix final des luminaires n’étant pas encore fait, de simples ampoules feront l’affaire en attendant.

Il est prévu :

  • côté garage, une sortie de câble en point central afin de permettre l’installation d’un point lumineux ou de plusieurs.

SAM_1843

  • côté buanderie, un point central dans la buanderie.

SAM_1841

Et en plus ça fonctionne.

Contrôle de l’installation électrique

Vendredi 30 janvier, le Consuel nous a donné rendez-vous pour le contrôle de l’installation.

L’ensemble des éclairages est en place avec ampoules led,

SAM_0833 y compris la terrasse

Les courants forts et faibles sont complet,

SAM_0845

le tableau électrique est bien sûr terminé et son repérage fait,

SAM_0844    SAM_0846

le dossier électrique est complet

Mais le jour J, le vendredi 30 janvier 2015 :

l’organisation des prises spécialisées ( ligne directes et disjoncteur 20 amp) ne convient pas au contrôleur qui contrôle la conformité des instalations i .

Il faut finalement le jour du Control, même si vous ne souhaitez pas mettre l’équipement placer systématiquement :

– une prise lave linge (nous l’avions prévu dans le cellier qui sera situé dans le garage), celle prévue provisoirement dans la salle de bain faisait rentrer dans le volume de sécurité un lave linge de largeur 60 cm alors que le LV actuel ne fait que 45 cm.

– une prise lave vaisselle (Babeth ne veut pas de lave vaisselle nous ne l’avions donc pas mise),

– une autre prise à usage ?????

Un interrupteur différentiel ( le type A) était calibré trop faiblement 40 amp alors qu’en rajoutant les prises spécialisées il faut un 63 amp.

Le Consuel n’a donc pas remis le document pour obtenir le branchement électrique, les travaux de mise en conformité ont été réalisés des le lundi, et comme les temps sont durs, l’attestation sur l’honneur ne suffira pas et une contre visite sera programmée pour vérification moyennant 190,00€.

Souvenez-vous de l’article sur les « services publique, les droits au branchement, etc… » Nous sommes bien dans le macrotage.

Vendredi 06 mars le contrôleur est passé faire la contre visite.

IL a pu constater que les mises en conformités avaient été réalisées.

Babeth est maintenant en possession de l’attestation qui lui permet de justifier auprès d’EDF son droit à l’accès à l’électricité.

Et voilà bientôt la maison sera reliée au réseau national d’électricité.

On se retrouve cet été pour la réalisation du garage.

 

 

 

Aménagement de la cuisine

le sol fini,

SAM_0750

celui-ci peut recevoir les différents aménagements.

SAM_0812

Babeth c’est chargée de monter les meubles.

Quant à moi, je me suis lancé à la réalisation des plans de travail.

SAM_0817

Lors du sciage sur Belpech, j’avais mis de côté des plateaux coupé dans une belle billes.

Le jour de leur utilisation a sonné.

Par la même occasion, je vais découvrir le combiner Lurem.

SAM_0820

Délignage, dégauchissage, rabotage pour obtenir des planches.

SAM_0822    SAM_0819

Passage à la toupie pour faire les rainures et les languettes.

SAM_0827

Collage.

Mise en place sur l’îlot centrale mobile.

SAM_0836    SAM_0837

Habillage du fond du placard, celui-ci restant visible au moyen du parquet restant.

SAM_0838

Ponçage vitrification.

SAM_0843

Côté cuisson et évier

SAM_0967

SAM_0968 SAM_0969

Petit mobilier isolé

SAM_0970

Restera à faire la hotte.

Les appareillages

les appareillages peuvent êtres :

– des monoblocs déjà assemblés non démontables. Moins chers, plus simple à la pose. Ils n’existent pas en double ou triple rendant la pose des boîtes encastrées délicate lorsque l’on souhaite en mettre plusieurs les unes à coté des autres,

appareillage monobloc

– des composables (support, mécanisme et plaque) à assembler. Plus cher, ils existent en double ou triple simplifiant l’alignement et réduisant l’encombrement et donnant la possibilité de personnaliser la composition,

appareillage à monter

– des blocs à poser en saillie (non encastré). Moins esthétique, ils permettent 5 prises alignées.

appareillage en saillie

– des modules étanches.

appareillage étanche

Prenez les avec bornes automatiques qui facilites grandement les branchements.

appareillagebornes auto

Pour le projet, le choix c’est porté sur des modules à composer.

– supports; simple, double ou triple,

appareillage supports

– mécanismes;

–> interrupteurs va-et-vient, simple ou double, variateur, sans fils, automatique, lumineux, pour volet roulant, VMC,

appareillage interrupteurs

–> bouton poussoir,

–> prises, prises TV simple ou TV/FM/SAT, téléphone, RJ 45, USB,

appareillage prisesappareillage tv rj45 usb

–> sortie de câble.

– plaques; simple, double ou triple.

appareillage plaque    SAM_0857     SAM_0862

Tout semble réalisable……

– les prises électriques,

Chronologie de pose

SAM_0680

Appareillage composable simple :

SAM_0681 SAM_0682 SAM_0683

Appareillage composable double :

SAM_0684    SAM_0685

– les interrupteurs,

SAM_0678

SAM_0675   SAM_0676    SAM_0677

– les prises spéciales telles :

-> TV,

SAM_0854  SAM_0856

-> RJ 45,

SAM_0855

-> sortie de câble

 

Le CONSUEL « organisme de contrôle des installations électriques »

Le chantier arrive à sa fin et l’installation électrique étant pratiquement finalisée, il est indispensable de penser à la faire contrôler pour qu’ERDF ou le syndicat d’électrification lorsqu’il existe, puissent relier l’habitation au réseau.

Il semblerait à lire les forums, que beaucoup de personnes aient des difficultés à trouver la démarche à suivre.

Pour cela il faut prendre contact avec le CONSUEL.

PDF de présentation du CONSUEL.

Suivez le guide :

Concernant les habitations individuelles, l’ATTESTATION est de couleur JAUNE.

5 principales étapes sont nécessaires :

– se procurer l’attestation,

Pour cela il vous faut la commander en ligne ou par courrier au moyen d’un formulaire : cerfa n° 12506*01.

commande attestation consuel Attention, le tarif mentionné sur le document est celui inscrit au jour du téléchargement soit le samedi 29 novembre 2014.

Pour information, le tarif des contrôles sont fixés par arrêté ministériel et peuvent subir des modifications. Il n’est donc pas possible de négocier l’ardoise.

– remplir l’attestation,

– envoyer l’attestation,

– traitement du dossier par le CONSUEL,

Les installations réalisées par les particuliers ont toutes les chances d’être visitées par l’organisme de contrôle, alors mieux vaut bien se préparer à recevoir le contrôleur :

–> respect des normes,

–> soigner la réalisation du travail, plus particulièrement au niveau du tableau électrique et repérez chaque disjoncteur et autres équipements, boite de dérivation….

–> permettre des accès faciles,

–> préparer un dossier contenant :

—-> les plans de l’installation, avec les liaisons, les boites de dérivation, l’emplacement des appareillages, installations techniques….

—-> les fiches techniques des matériels et appareillages installés,

—-> le repérage du tableau électrique,

Car le jour de la visite :

Pas bien ==>contrôleur ==> pas d’attestation ==> modifications ==> nouveau contrôle et nouveau règlement.

 

Bien ==>        bon contrôle ==> étape suivante.

Votre installation conforme :

– apposition du visa du CONSUEL.

– vous recevrez votre attestation,

– vous pourrez prendre contact avec ERDF.

La pose et le branchement du compteur électrique sont effectués par ERDF ou par l’entreprise locale de distribution qui gère le réseau électrique sur votre commune au moment de la réalisation des travaux de raccordement.

Si votre logement n’est pas encore raccordé au réseau public de distribution, ou s’il ne dispose pas de compteur définitif vous pouvez effectuer votre demande en ligne.

Et voilà, maintenant vous êtes branché et donc au courant.

 

Eclairage de la salle de bains

L’éclairage de la salle de bains étant plus technique que l’éclairage en général, celui-ci mérite que je m’y arrête dessus.

En effet la salle de bain est un endroit ou l’éclairage est important en raison des différents besoins pouvant y être réalisées.

C’est également un lieu ou la décoration peut revêtir bien des aspects et l’éclairage permet également leur mise en valeur.

Dans le projet, trois points principaux et indépendants sont mis en place :

– l’éclairage général,

SAM_0572    SAM_0575

– le point lumineux au dessus du point d’eau mais surtout du miroir lieu privilégié de beaucoup de monde,

SAM_0570    SAM_0573

– l’ambiance de la cabine de douches.

SAM_0569    SAM_0574

Suivant le volume dans lequel ces points lumineux sont installés, ils faudra assurer la sécurité des usagers et mettre en place du matériel étanche et basse tension, cas de la cabine de douche.

Vue de dessous cela parait simple, mais du dessus, c’est plus compliqué.

Afin de se simplifier la tâche, surtout lorsque la hauteur du plénum (espace entre le plafond et la sous-face de la toiture) vous impose de travailler à plat-ventre, mieux vaut préparer le maximum des branchements dans un endroit plus accueillant.

SAM_0617 éclairage général 3 points  SAM_0625    SAM_0626

SAM_0618 points lumineux (X 2) au dessus du miroir et de la vasque  SAM_0627

SAM_0619 ambiance de la cabine de douches 2 points étanches en 12V  SAM_0623

Toutes les ampoules sont de type LED.

Le tableau électrique général n’étant pas réalisé et les appareillages n’étant pas encore posés, il nous faudra attendre encore quelques jours pour connaitre l’effet.