Archives pour la catégorie 06 Planchers

Sous-face de plancher 2ème partie

En dernière période de travail, nous avions commencé la fermeture de la sous-face du plancher.

Nous avons donc repris là où nous nous étions arrêtés.

SAM_4407

En fin de première journée, il ne restait plus que les deux extrémités :

– Est, une bande d’environ 0,50 m sur 4,50 m,

SAM_4489

– Ouest, une bande d’environ 1,15 m sur 4,50 m.

SAM_4477 SAM_4478

Vues de dessous et de dessus.

SAM_4482 SAM_4484

La fin se fait sentir.

SAM_4488  SAM_4490

Et voilà pour ça, mais c’est pas fini.

SAM_4497

Car maintenant il faut huiler.

SAM_4506   1/ remplir le pistolet,

SAM_4501    2/ mettre en marche le compresseur,

SAM_4502    3/ pulvériser l’huile sur la sous-face.

La fin de journée étant arrivée, je me sens particulièrement poisseux et une bonne douche ne pourra faire que du bien après cette après-midi brumeuse.

Mais un traitement de peau à l’huile de tournesol bio ne peut faire que du bien.

Le lendemain vendredi, pendant que je finissais le mur d’inertie,

SAM_4514   SAM_4520

travail de jointoiement.

Philippe a commencé à mettre en place le pare-pluie en sous-face de plancher dans le volume situé sous la cuisine et le salon.

SAM_4517 SAM_4518 SAM_4519

Cette semaine de trois jours nous a permis de faire 54 heures à deux.

Après avoir fini le bardage sur les façades, mardi 24 juin nous reprenons le chemin du vide sanitaire.

Après 1 heure 30 minutes, la deuxième moitié du volume situé sous la cuisine et salon est recouverte du pare-pluie.

Mercredi nous avons fixé le pare-pluie dans le volume situé sous les chambres, salle d’eau et WC.

SAM_4636    SAM_4638    SAM_4643    SAM_4644

Après cette protection en place, nous l’avons fixé en périphérie et transversalement avec des tasseaux larges pour assurer son parfait maintien.

SAM_4645    SAM_4646    SAM_4647

SAM_4651    SAM_4652

20 heures de travail à deux ont permis de finir la protection de cette sous-face.

Le Dauphiné en parle

MONTJOYER

Le référent local du Dauphiné Libéré du secteur après contact a réalisé un article publié le dimanche 1er juin 2014.

La maison de Babeth, Un exemple à suivre, titre le journal.

article dauphiné 01062014

Le journaliste met l’accent sur l’aspect sain du principe :

– du bois issu d’une coupe à dates précises,

foret de belesta 3 effet de la lune 1 lune croissante SAM_3312

– l’isolation en paille de lavande,

paille en botte  SAM_4340

– le toit végétal,

SAM_4393  3 étanchéité de la couverture    toiture végétalisée 2

– le caractère écologique du projet.

prêt de la terre  éco geste

Merci au référent local pour l’intérêt porté au projet et au Dauphiné pour la publication.

 

 

Dernières préparations du bois

Cette première semaine de juin s’est vue être la dernière quant à la préparation du bois.

En effet, il restait quelques pièces de bois à scier, raboter et façonner en raison de la panne survenue sur la scierie la semaine précédant le deuxième transport.

SAM_4451

Le moteur ayant été changé la dernière semaine de mai,

SAM_4454

j’ai pu scier :

– une centaine de couvre-joints,

SAM_4455

– une trentaine de m² de plancher,

SAM_4456

– 25 m² de planche pour faire du lambris.

SAM_4452

Mais là encore une surprise, le nouvel arrivage de grumes se faisant tarder, Nicolas pour honorer sa clientèle, a dû scier les deux grumes que j’aurais dû travailler le mois dernier.

Cependant, une livraison de cèdre étant arrivée, j’ai fini avec cette essence de bois.

Le cèdre ne pose pas de problème :

– de classe 3 comme le douglas,

– sa densité est 1/3 supérieur au douglas environ 750 kg/m3,

– son tanin curry clair,

SAM_4453

Et voilà, vendredi en milieu de matinée c’est terminé, tout est sur la remorque.

SAM_4457 SAM_4458

Quoiqu’en disant tout est terminé, attendons que toutes les pièces de ce gigantesque puzzle soient assemblées pour affirmer qu’il n’y a plus besoin de bois.

La semaine prochaine, c’est reparti pour 4 semaines de chantier pour finir la sous face du plancher, réaliser le bardage extérieur, avancer la mise en place des fluides et plus si affinité….

Fin juin le bâtiment devrait avoir pris une nouvelle dimension.

 

 

 

La sous-face du plancher

L’étanchéité de la toiture faite et n’ayant plus suffisamment de temps pour nous attaquer au bardage, nous commençons la sous-face du plancher.

SAM_4414

Celle-ci est réalisée en volige, que nous passons au travers des pannes de plancher encore disponibles ou par l’accès au vide-sanitaire.

SAM_4413    SAM_4399

Le clouage se fait par dessous,

SAM_4421

et, quelques fois, il faut rapprocher certaines voliges.

SAM_4420

La hauteur disponible varie entre 0,80 et 1 mètre,

SAM_4400

Pour un résultat particulièrement propre,

SAM_4412   SAM_4411  dessous

SAM_4402   SAM_4401   et pratique dessus

SAM_4409   SAM_4406   pour stocker la paille en attendant sa mise en place dans l’ossature des murs, puis dans celle du plancher.

En 2 jours (36 hrs) à deux, 60 m² sont en place.

Pendant ce temps, comme c’est pas fini :

Nanacroft continue la pulvérisation de l’huile sur les bois, suspendue à l’ossature ou faisant l’acrobate sur l’échafaudage ou l’échelle.

SAM_4405

Babeth rapproche la paille en la disposant sur les parties de plancher dont la sous-face est voligée,

SAM_4416    SAM_4407

Et c’est pas fini…..

Montage de la structure de la terrasse

Mercredi matin avec Philippe, nous commençons cette nouvelle période de travaux par la mise en place des deux solives de toiture qui couvriront la petite terrasse située à l’Ouest.

SAM_4193

Puis nous mettons en place les poteaux de terrasse côté Sud.

SAM_4174

Découpe des extrémités de poteaux.

SAM_4175    SAM_4183    SAM_4184    SAM_4189

Il y en a 5 au total.

vidéo 1 : mise à la longueur d’un poteau.

découpe1 pilier:

vidéo 2 : découpe de l’emplacement d’une solive de toiture.

découpe2 pilier:

vidéo 3 : découpe de l’emplacement d’une solive de toiture suite.

découpe3 pilier:

vidéo 4 : découpe d’un emplacement de panne soutenant les solives.

découpe4 pilier:

Le soir 4 sont en place.

SAM_4190

Jeudi 1er mai, nous honorons cette fête du travail dignement en mettant en place le 5ème poteau ainsi que les pannes de soutènement.

SAM_4203

La journée n’a pas été de tout repos, car travailler par-dessous est rarement sans difficulté.

Toutefois le soir, tout est en place, de niveau, et fixé.

SAM_4194    SAM_4206    SAM_4227

La journée du vendredi 2 mai nous aura permis de mettre en place les trois poteaux sur la façade Est.

SAM_4225    SAM_4226

Puis nous avons réalisé la structure du plancher de cette partie de terrasse.

SAM_4220    SAM_4224

En milieu d’après-midi, nous avons tracé puis coupé une partie des solives de la toiture pour finir le débord de couverture. Celui-ci fera 0,75 mètres.

SAM_4212  traçage SAM_4217  découpage SAM_4218   résultat.

La partie couvrant la terrasse sera réalisée lundi ainsi que la pose de la lisse sablière.

En fin d’après midi nous sommes allés chercher des plaques d’OSB3 qui seront fixées en sous face de l’ossature de toiture.

Temps passé 54 heures à 2.

 

Album photos

La structure étant pratiquement assemblée, un petit rappel en images:

2 perspective est  3 terrain

Début 2013 la carte communale est approuvée par la préfecture,

projet final masse      3D sud 2

l’engagement sur le terrain pris, la conception et la finalisation du projet peuvent se réaliser,

foret de belesta 7

Juillet 2013 visite sur les lieux de la coupe en forêt de Belesta,

mise à niveau de la plate forme 3 coulage beton 3

Août 2013 terrassement, fondations et réalisation des murs de sous-bassement,

alimentation de la limite à la maison SAM_3244 SAM_3310

Septembre 2013 VRD et finalisation des murs de sous-bassement,

SAM_3312

Mi-septembre 2013 livraison des grumes pour l’ossature,

SAM_3353 SAM_3361

Fin septembre début du sciage,

SAM_3489

Novembre, réalisation de la structure sous forme de caissons,

SAM_3839

Janvier 2014 livraison du Douglas après 2 mois d’attente en raison des pluies,

SAM_3894

Samedi 01 mars 2014, chargement pour un premier transport,

SAM_3918

Mardi 04 mars 2014, déchargement sur les lieux du chantier,

SAM_3941 SAM_3961

Mercredi 05 à vendredi 07 mars 2014 montage de la structure du plancher,

SAM_3964 SAM_3977 SAM_3988 SAM_4051

Lundi 10 à vendredi 14 montage de la structure verticale « murs »,

SAM_4060 SAM_4072 SAM_4088 SAM_4091

Lundi 17 à mercredi 19 mars 2014 montage de la structure de toiture.

Et voilà où nous en sommes fin mars 2014 :

SAM_4103

Assemblage de la structure du plancher.

Mercredi 05  mars nous commençons l’assemblage du plancher au moyen de clous 125 mms.

Hier au déchargement, nous avions déposé les pièces de plancher directement au-dessus du mur de soubassement.

SAM_3919

Nous commençons par scier leurs extrémités côté nord, afin qu’elles soient d’équerre et qu’elles s’appuient correctement contre la lisse d’extrémité.

SAM_3924

Les deux extrémités des lisses sont coupées afin de s’abouter correctement.

SAM_3932 SAM_3935

Nous plaçons une première lisse et marquons les emplacements de solives (0.50 m d’entraxe).

SAM_3927

Les solives sont positionnées parallèlement aux murs pignons (Est et Ouest).

Les deux premières sont placées de manière à ce que leur écartement soit identique à l’épaisseur du mur (0.25 m). Il en sera de même à l’extrémité opposée.

SAM_3931

L’équerrage est contrôlé au fur et à mesure de l’assemblage des angles ; individuelement puis dans l’ensemble.

Pour cela nous pratiquons la technique du 6,8,10 expliquée dans un précédent article.

Il est également prévu de positionner une solive sous chaque future cloison.

SAM_3941

L’alignement au cordeau de la lisse d’extrémité nord du plancher permet d’obtenir une belle rectitude (un prochain article détaillera la technique).

SAM_3926

Jeudi 06 mars, nous procédons à l’ajustage des lisses côté Sud, afin de fermer la structure du plancher.

SAM_3923  SAM_3936

Une fois le périmètre terminé, il faut mettre en place les entretoises.

SAM_3946

Pour cela, une fois celles-ci coupées et mises en place, nous rapprochons l’ensemble au moyen de sangles à cliquets.

SAM_3939

La dernière entretoise située au centre de la structure est rentrée en force afin de mettre l’ensemble en tension.

Il ne nous reste plus qu’à assembler la structure du plancher de la terrasse.

SAM_3943

Les solives sont coupées pour obtenir :

– la longueur nécessaire,

SAM_3947

– une finition esthétique.

SAM_3952

Angle entre la terrasse Sud et celle Ouest.

SAM_3953

La couleur rosée du bois est celle du Douglas.

En fin de journée, l’ensemble des solives est associé aux lisses d’extrémités. Seules les entretoises de la terrasse restent à être fixées.

En trois journées de 9 heures à deux, nous aurons assemblé, aligné et calé 220 pièces de bois.