Archives pour la catégorie 01 Projet

Propriété à vendre.

 

La Tuilerie.

Issue d’une auto-rénovation qui a débuté en 1998.

Département de l’Aude (11) – proche de Castelnaudary – ferme rénovée de 276 m² – 2 dépendances – Terrain de 3,5 hectares.

Au cœur du Lauragais, située à l’extérieur d’un village traditionnel dans une atmosphère paisible, confortable ferme composée de 3 bâtiments à 50 mn de Toulouse et 30 mn de Carcassonne, Castres,  Mirepoix.

3 vue d'ensemble habitation

1 hectare de bois,

4 vue centrale sur bois    53 bois    58.3 accès terrain est

2.5 hectares de prairie,

44 terrain ouest    56 vue est du terrain nord

dont 6000 m² aménagé en parc arboré et de détente.

22 vue sur parc arboré

L’habitation 276 m² net, entièrement rénovée, compte une répartition des pièces originale avec 3 escaliers pour les desservir. Un grand hall d’accueil central de 23 m² avec un WC, distribue en RDC, une salle à manger de 23 m², 1 cuisine aménagée de 28 m² avec cheminée à foyer ouvert et insert Tyfon, 1 salon de 70 m² avec cheminée équipée d’un insert. A l’étage, 1 suite parentale de 53 m² répartis 34,30 m² la partie nuit et bureau, 9 m² la salle d’eau et 9,60 m² pour le dressing. 1 chambre centrale de 16 m²  avec salle de jeux de 15 m² (hauteur inf à 1.80 m) 1 chambre de 28 m² avec une mezzanine de 20 m² (hauteur inf à 1.80 m) et une salle de bain de 15 m² équipée d’une baignoire, d’une cabine de douche et d’un WC. Toutes les chambres, la salle de bain le hall d’accueil sont  équipés de rangements muraux non comptés dans les surfaces. Possibilité d’aménagement de 2 chambres dans les volumes existants dont 1 au RDC.

Visitez la propriété : faites une promenade en visionnant les 160 photos sur les terres de cette propriété puis entrez découvrir l’aménagement de cette originale et accueillante habitation.

5 vue sur habitation

Vous apprécierez également la remise aménagée au RDC en garage  de 45 m² et atelier cave d’une surface équivalente.

29.1 façade nord du gite

A l’étage, un gîte.

Envie d’un changement d’activité ?

Les amateurs de gîtes et chambres d’hôtes ne pourront qu’être comblés par le potentiel existant offrant une activité lucrative, mais également le potentiel non exploité actuellement.

SAM_3529

Comptant :

Une grande pièce à vivre avec cuisine, prolongée d’une terrasse suspendue.

SAM_3542    SAM_3545    SAM_3546

2 chambres chacune équipée d’une salle d’eau et d’un WC,

Chambre 1 :

SAM_3531    SAM_3534    SAM_3535

Chambre 2 :

SAM_3536    SAM_3538   SAM_3539

Vous pouvez également visiter le site « gîte et chambres d’hôtes » en bas du menu dans la rubrique : A visiter.

L’étable avec ses authentiques box et son étage, n’attend qu’à être mise en valeur.

Chambres d’hôtes, Gîte ou autres ? A vous de choisir…

74 façade sud de l'étable

Sans vis-à-vis et au calme cette propriété atypique, invite à l’accueil d’autant qu’elle s’intègre parfaitement dans une gestion énergétique responsable et saine avec sont chauffage au sol alimenté par géothermie, son isolation performante et son générateur photovoltaïque de 21 KgC, offrant à cette demeure d’être classée A pour la performance énergétique et A pour l’émission de gaz à effet de serre.

consomation annuelles par énergies   consommation énergétique    AmTerPlbERNMT    équipements

Premier contact uniquement par Email mentionné sur le bandeau à droite rubrique : me contacter.

En ce qui concerne le prix, il sera communiqué après le premier contact.

 

2014 en révision

Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2014 de ce blog.

En voici un extrait :

Le Concert Hall de l’Opéra de Sydney peut contenir 2 700 personnes. Ce blog a été vu 26 000 fois en 2014. S’il était un concert à l’Opéra de Sydney, il faudrait environ 10 spectacles pour accueillir tout le monde.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

Le Dauphiné en parle

MONTJOYER

Le référent local du Dauphiné Libéré du secteur après contact a réalisé un article publié le dimanche 1er juin 2014.

La maison de Babeth, Un exemple à suivre, titre le journal.

article dauphiné 01062014

Le journaliste met l’accent sur l’aspect sain du principe :

– du bois issu d’une coupe à dates précises,

foret de belesta 3 effet de la lune 1 lune croissante SAM_3312

– l’isolation en paille de lavande,

paille en botte  SAM_4340

– le toit végétal,

SAM_4393  3 étanchéité de la couverture    toiture végétalisée 2

– le caractère écologique du projet.

prêt de la terre  éco geste

Merci au référent local pour l’intérêt porté au projet et au Dauphiné pour la publication.

 

 

Deuxième transport

Nous sommes vendredi 25 avril 2014, il est près de 18 heures lorsque le camion arrive au Filhol.

SAM_4134

Le temps cette semaine ayant été plus clément que pour le premier transport, la manoeuvre pour mettre en place la semi-remorque a été moins contraignante.

18 heures 30, tout est prêt et il ne reste plus qu’à attendre demain samedi.

Samedi à 08 heures 15 environ, Philippe, Jean-luc, Mickaël avec le manitou commençons le chargement.

SAM_4135

L’équipe du précédent chargement est presque au complet.

SAM_4144

Sacré Mickaël, et dire que tu ne devais pas être là et que hier soir vendredi ton samedi a basculé.

accident + femme 2

Merci les amis…

Petites parenthèses :

–  Georges est parti 6 mois en mer avec Arctic son voilier de 14 mètres de long, qu’il a construit lui-même.

 arctic 1            arctic 2           arctic 4

Si vous envisagez des vacances hors normes contactez-le : Océan Passion

arctic5           arctic 6         arctic 3

– Nicolas est parti chercher sa fille du côté de Rodez, pour les vacances,

– Nicolas a du accompagner son épouse enceinte de 6 mois pour un contrôle.

Mais cela devrait bien se passer, le chargement étant plus modeste.

Toutefois, la pluie tombée encore ces derniers temps, n’a pas rendu la tâche facile, car le terrain ne permettait que très peu d’adhérence à l’engin.

Cependant, un peu de dépotage manuel et Mickël ont eu raison de cette difficulté.

SAM_4137   SAM_4136   SAM_4141

Toutefois, il manquera quelques pièces de bois au voyage (100 couvre-joints, 20 m² de lambris, 20 m² de plancher pour terrasse et quelques plateaux pour marches d’escalier) car la semaine précédent celle-ci, la scierie est tombée une nouvelle fois en panne et n’a pu être réparée pour finir les pièces restantes.

Une bielle de coulée.

Ce sont les aléas d’une telle aventure et ma remorque finira la livraison plus tard.

SAM_3609

Après une bonne matinée de manutention nous partageons un bon repas.

Tajïne maison.

Après ce repas, nous reprenons le chargement et vers 18 heures, la semi est chargée.

Modeste vous avez dit, modeste le chargement ? Tu parles…

SAM_4143   SAM_4145

Volige, bardage, couvre-joints, lambris et diverses pièces de bois pour le second oeuvre. Environ 45 m3 de bois.

Quelques jours plus tard :

Nous sommes le mardi 29 avril, l’action se déroule à Montjoyer.

Le camion est sur place à 07 heures 40.

SAM_4152

Rémi doit arriver vers 08 heures avec son télescopique.

Nous en profitons pour prendre un petit déjeuner.

SAM_4158

Rémi sur place, son engin descendu du camion, nous pouvons commencer.

La manutention étant moins importante qu’au premier déchargement, l’équipe est réduite.

Philippe, Gérard, Babeth, Rémy avec son télescopique et moi.

SAM_4153   SAM_4155   SAM_4154

Le tracteur de Claude, toujours présent.

SAM_4163

A 10 heures 30, la semi est vide.

SAM_4157    SAM_4156

Il ne nous reste plus qu’à tout manutentionner sur le terrain.

SAM_4166 SAM_4165 SAM_4164  SAM_4160

13 heures tout est en place sur le terrain, nous partons chez Gérard pour déguster un cassoulet rapporté de Castelnaudary.

SAM_4170    SAM_4168

Lorsque je pense à le photographier, malheureusement la cassole est vide.

Mais je vous rassure, il était excellent, la preuve….

SAM_4172

Demain sera un autre jour, avec Philippe nous attaquerons par la mise en place des poteaux et pannes de soutènement de la couverture des terrasses.

Album photos

La structure étant pratiquement assemblée, un petit rappel en images:

2 perspective est  3 terrain

Début 2013 la carte communale est approuvée par la préfecture,

projet final masse      3D sud 2

l’engagement sur le terrain pris, la conception et la finalisation du projet peuvent se réaliser,

foret de belesta 7

Juillet 2013 visite sur les lieux de la coupe en forêt de Belesta,

mise à niveau de la plate forme 3 coulage beton 3

Août 2013 terrassement, fondations et réalisation des murs de sous-bassement,

alimentation de la limite à la maison SAM_3244 SAM_3310

Septembre 2013 VRD et finalisation des murs de sous-bassement,

SAM_3312

Mi-septembre 2013 livraison des grumes pour l’ossature,

SAM_3353 SAM_3361

Fin septembre début du sciage,

SAM_3489

Novembre, réalisation de la structure sous forme de caissons,

SAM_3839

Janvier 2014 livraison du Douglas après 2 mois d’attente en raison des pluies,

SAM_3894

Samedi 01 mars 2014, chargement pour un premier transport,

SAM_3918

Mardi 04 mars 2014, déchargement sur les lieux du chantier,

SAM_3941 SAM_3961

Mercredi 05 à vendredi 07 mars 2014 montage de la structure du plancher,

SAM_3964 SAM_3977 SAM_3988 SAM_4051

Lundi 10 à vendredi 14 montage de la structure verticale « murs »,

SAM_4060 SAM_4072 SAM_4088 SAM_4091

Lundi 17 à mercredi 19 mars 2014 montage de la structure de toiture.

Et voilà où nous en sommes fin mars 2014 :

SAM_4103

Déchargement de la semi-remorque

Et voilà, nous sommes au lever de l’un des jours phares du projet.

A force d’attendre je finissais par me poser la question si ce jour arriverait.

Et bien oui, ce jour est arrivé.

Mardi 04 mars le jour du déchargement est arrivé.

Le camion doit arriver vers  08 heures 30.

L’itinéraire de fin de trajet étant délicat et le téléphone portable passant très mal à Montjoyer, nous avions convenu avec le chauffeur de nous retrouver à l’entrée de Grignan afin que je le guide.

Vers 08 heures, le camion apparaît à l’horizon, au bout de la ligne droite.

SAM_3902

Et nous voilà en route pour Montjoyer.

Environ ½ heure plus tard, la semi est sur l’aire de déchargement.

SAM_3903

Nous pouvons avec Babeth, Laurent, François, Gérard, André, Philippe et moi commencer le déchargement.

SAM_3905

Nous disposons d’un engin de levage loué et du tracteur d’un ami de Babeth.

SAM_3909

Après 03 heures et ½, à midi, la semi est vide, mais la place bien remplie.

SAM_3906

La plupart des collègues sont partis au fur et à mesure de leurs obligations et nous nous rendons chez Gérard partager le repas préparé par Babeth.

Un grand merci à ces nouveaux amis qui sont venus partager ce moment d’activité pour rendre service.

C’est cela aussi l’autoconstruction, des rencontres, des partages, des échanges, ….

Allez ! Le repas fini, il faut transférer la marchandise de la place au terrain.

Les nouveaux voisins ont fait construire leur maison.

Le garage implanté en limite de propriété ne nous laisse que 4 mètres de passage, mais les amandiers conservés le réduisent encore un peu.

SAM_3912

Mais ça passe.

SAM_3913

L’ensemble des sections, pratiquement que des pannes, sont acheminées sur la remorque du tracteur ; quant aux caissons, ils le seront en partie au moyen de la remorque et de l’élévateur articulé.

SAM_3915

IL est 19 heures lorsque les derniers caissons sont posés sur l’herbe et comme pour le chargement, la nuit est tombée.

SAM_3919   SAM_3918 SAM_3920

Fin de journée et faim d’estomac.

A demain pour l’assemblage du plancher.

message de fin d’année

Bonjour à vous tous qui suivez cette aventure.

levé de soleil

Un petit bilan avant tout :

– le site est en ligne depuis le 1er mai,

– au 22 décembre 2013, 5460 articles ont été vus,

– depuis environ 3 mois vous êtes en moyenne 15 visiteurs par jour à suivre cette construction,

 visiteurs

– le record de visiteurs dans une journée est de 21,

– le record de vues dans une journée à été batu le 22 décembre avec 197 vues.

Je vous remercie de l’interêt que vous portez à cette construction et j’espère apporter des réponses à certaines de vos interrogations.

solutions

La construction de l’arbre au faîte est une aventure passionnante, mais particulièrement complexe dans sa phase préparatoire. En effet si la construction maçonnée demande moins de précision, les matériaux à la base se mettant en place au fur et à mesure du montage, il en est différent pour l’ossature bois, ou toutes les pièces de bois doivent être préparées avec précision.

Chaque erreur entraine une reflexion et la fabrication d’une nouvelle pièce pour être corrigée.

la reflexion

– choix et origine des bois,

 foret de belesta 2       foret de belesta 3

– suivi de la période d’abattage pour le respect des carractéristiques naturelles et de conservation, car la syviculture est une entreprise qui doit être rentabilisée et pas toujours adaptée aux projets marginaux. Il faut donc trouver le forestier qui voudra bien couper à la période que vous désirez, ou vous selectionner les grumes abattues  en cette période.

 lune montante et descendante

– respect des livraisons. Sur ce point aussi le transporteur cherche la rentabilité et il n’aime pas livrer qu’un 1/2 camion. Alors ne pas hésiter à lui proposer tout simplement qu’il vous facture un transport complet tout simplement. (Cela semble enfantin, mais il n’y pense pas forcément). Pour le client, cela ne change pas grand chose, compter une grume à peut être 10% plus cher.

– gestion du sciage :

SAM_3361

=> en scierie industrielle si celle-ci veut bien le faire. Voir tarif,

=> en scierie semi-industrielle si celle-ci veut bien prendre votre bois et pratiquer un tarif interessant,

=> en scierie mobile en trouvant le bon scieur et au bon tarif.

Quelque soit le choix fait, faites le point avec l’entrepreneur avant de commander le bois  afin d’éviter les mauvaises surprises :

=> sections de grumes pour sortir les sections correspondantes au projet,

=> réparation de la feuille de débit,

=> périodes de sciage et durées,

=> finition du sciage sous 2 aspets :

==> la rectitude, car suivant les scierie (mobile à lames faiblements larges) les coupes ne sont pas toujours d’une bonne rectitude. Cela n’a pas d’incidence sur la robustesse de l’ouvrage, mais peut ne pas convenir sur le plan esthètique à certains bien qu’une foi bardé, cet aspect n’est plus visible.

==> la volonté de n’avoir que des sections de bois parfaitement angulaire ou pas. Le fait de prendre des sections avec quelque defauts d’aspect liés aux arrondis de la grume, n’a pas d’incidence sur la robustesse de l’ouvrage, mais peut la aussi ne pas convenir sur le plan esthètique, cependant occasionne :

===> un besion de bois supplèmentaire pouvant aller jusqu’a 25 %,

===> un prix majoré proportionnellement au bois supplèmentaire nécessaire,

===> une énergie grise utilisée pour le projet plus importante et donc un impact négatif plus fort,

===> un volume de bois non utilisé directement pour le projet plus imposant, ce qui est dommage dans la mesure ou celui-ci pouvait être utilisé sans risque pour la construction,

=> tarification avec 2 questions claires :

==> je paie quoi, pour quelle finition et quels services ?

==> Je participe ou pas à certaines phases du sciage ?

=> gestion des chutes :

==> je les gardes ou le scieur les prend ?

==> si je les garde, il me faut les conditionner au fur et à mesure. Qui s’en occupe et ou je les stocke ?

Quand à mon choix, j’ai fais certainement le plus compliqué, car, fait la découverte :

maison verte et impact

– du respect du bois pour obtenir le meilleur,

– du sciage,

– du débardage,

– peut être même de l’abattage,

et donc encaisse tous les problèmes, pannes, erreurs, attentes de livraison et retards, car en effet le montage prend du retard par rapport aux premières prévisions toutefois trop « prétencieuses ».

Mais malgrè tout, c’est une  valeur ajoutée inestimable pour un tel projet…..

Et j’espère qu’à terme ceux d’entre vous qui avaient quelques hésitations ou craintes à se lancer dans une telle aventure auront trouvé dans ce blog des réponses pour démarer leur propre aventure.

Pour finir, je vous remercie de suivre cette aventure que j’essais de faire vivre au plus près de la réalité en apportant, je l’espère, des sujets intéressants, compréhensibles et suffisament illustrés.

En effet il y a les heures consacrées au projet, mais également celles dédiées au blog, lequel actuellement ne permet pas les commentaires ni les échanges en raison du temps que je ne pourrais consacrer à y répondre.

Je vous souhaite à toutes et tous de passer d’excellentes fêtes de fin d’année et vous présente tous mes voeux pour 2014.

Que cette nouvelle année vous permettent de finaliser, réaliser ou commencer votre projet de construction sereinement et sans grosses difficultés, car ce serait ne pas être honnête d’écrire sans aucunes difficultés, le tout étant de trouver les solutions.

problème solution

  carte de voeux bis 2014

N’hésitez pas à diffuser le lien et à visiter les blogs dont les liens se trouvent en bas de pages sur la droite au dessus du QR code.

Rendez-vous l’année prochaine et encore merci.

Livraison du bois

La coupe a été effectuée aux dates prévues en août : 44,434 m3 de grumes ont été livrés chez Nicolas afin d’être transformés.

Ce bois servira pour l’ensemble des ouvrages abrités.

– 39 grumes en 8 m = 28,254 m3,

– 59 grumes en 4 m = 16,18 m3,

SAM_3314 SAM_3313

Il reste en attente de livraison environ 25 m3 :

–  de douglas pour réaliser les pièces destinées à être placées en extérieur,

– d’épicéa en complément des billes déjà livrées afin de réaliser les pièces de bois n’ayant pu être sciées dans le bois de première livraison.

Lorsque du bois est commandé à un forestier, un bon de livraison faisant mention pour chaque grume numérotée :

– de son diamètre,

– de sa longueur,

– de son volume.

est joint lors de la livraison :

Fiche cubage bois 1 090913    Fiche cubage bois 2 090913

Il ne reste plus qu’à scier.

SAM_3312  Aller au boulot……

Evaluation financière d’un projet

L’évaluation financière d’un projet peut se diviser en trois parties distinctes:

– le terrain:

le terrain

– les frais inhérents au Permis de Construire:

vrd    taxes d'urbanisme

– la construction,

maison modélisation

Avant de concrétiser un projet, il est important de prendre connaissance des principales incidences pouvant affecter le budget afin d’éviter les mauvaises surprises.

Le terrain:

– le terrain en lui même. Le prix au m² varie suivant sa situation, mais également en fonction de la demande,

– les frais de notaire, passage obligé pour devenir propriétaire,

– les frais d’agence, éventuellement dans le cas où vous passez par ce prestataire.

Dans le cas où vous êtes déja propriétaire, c’est toujours une charge en moins et une grande chance.

Les frais inhérents au Permis de Construire:

En effet, même si le Permis de Construire en lui même est gratuit, il n’en est pas moins qu’au moment de la demande d’un P C, le législateur ne nous oublit pas et il est impératif de remplir les pages 7/8 et 8/8 du CERFA 14406.3 afin de s’acquitter des:

taxes d'urbanisme 1

  1. TLE,
  2. TDCAUE,
  3. TDENS.
  4. taxes diverses suivant le projet et son implantation.

Exemple :
Pour une construction d’une maison de 100m² de surface taxable (hors Ile-de-France valeur du m² = 724€) dont le taux communal est de 5 % (le maximum autorisé sauf cas particulier pouvant aller jusqu’a 20 %) et le taux départemental est de 2,5 % (maximum autorisé),
le législateur a prévu un abattement de 50% sur la valeur du m² pour les 100 premiers m² soit 724/2 = 362€.
le reste de la construction donnant droit à aucun abattement si supérieure à 100 m².
Le montant de la Taxe d’aménagement dans ce cas (calculée avec les valeurs maximales autorisées) sera de 1810 € (part communale) + 905 € (part départementale) soit un montant de:

TOTAL de la facture:

taxes d'urbanisme 2

Se renseigner auprès de la mairie concernée par le projet pour connaître les taux ainsi que les éventuelles taxes diverses.

Pour que le projet puisse être viable il est indispensable qu’il soit branché aux différents réseaux publics:

  1. électricité,
  2. gaz,
  3. eau,
  4. téléphone,
  5. tout à l’égout.

Si certains sont généralement obligatoires, d’autres sont facultatifs et les tarifications dépendent de l’importance des travaux à réaliser, ainsi que des intervenants.

Le problème aujourd’hui reste que pour connaître le montant d’un branchement, les bons services « publics  » vous demandent systématiquement un bon de commande suivi d’un déplacement et surtout d’une facturation, ce qui ne permet pas, avant l’achat du terrain, de connaître le montant des branchements, sauf au risque dans le cas du coût important de ceux-ci, d’en être de sa poche si le terrain n’est pas acheté.

Toutefois, il est difficile de passer au travers de l’électricité, comptez 1500 € environ, l’eau 500 € et le tout à l’égout 1500 €, sachant que la facture de ce dernier peut se monter à 80 % du tarif d’une installation non collective soit quelques billets de 1000€, mais la pratique courante se situe plus près des 1500 €.

A cela peut venir se rajouter l’intervention du syndicat d’électrification, qui pour le projet demande 3300 €. Et bien sûr pas moyen de passer au travers…..

TOTAL de la facture pour un minimum de services:

branchement tarif

Une chose est sûre, c’est que dans la société actuelle, le législateur a bien ficelé le pigeon pour engraisser ceux qui siègent dans les différentes commissions de normalisation ou de règlementation.

lobbying   Bon ben voilà, ça c’est dit……………

Et nous ne sommes pas passés par l’architecte, qui vous incitera à prendre la formule complète avec suivi de chantier, qui vous en coûtera environ 10 % du montant de votre projet, ou le dessinateur qui vous tirera un prix pour certains, à 700 €, mais dans ce cas, je ne sais pas comment il fait car un PC c’est quand même du boulot……..

Allez, l’architecte vous dépose que le PC et vous prend 2500 €, il faut bien se décider sur un prix.

TOTAL de la facture:

architecte tarif

Aucun travaux n’a commencé mais nous sommes déjà à :

montant avant PC

sans prendre en compte le prix du terrain.

La construction:

prix de la construction

Pour évaluer le prix de la construction, il est intéressant de procéder par poste ou lot. Chacun doit définir ces postes budgétaires comme il le souhaite, mais en compartimentant certains postes importants, cela permet de mieux évaluer les matériaux ou équipements.

Recensement des postes:

  1. terrassement,
  2. alimentation,
  3. fondations, soubassement,
  4. dalle du rez-de-chaussée,
  5. élévation rez de chaussée (murs),
  6. dalle de l’étage,
  7. élévation de l’étage,
  8. charpente,
  9. couverture,
  10. menuiseries extérieures,
  11. revêtement,
  12. isolation,
  13. doublage,
  14. cloison,
  15. menuiseries intérieures,
  16. plomberie,
  17. électricité,
  18. décoration sols et murs,
  19. équipements techniques et de confort
  20. etc….

il n’y a pas vraiment de règle, le tout est de ne rien oublier.

Une fois les postes définis, il faut détailler chaque matériaux, éléments le composant, puis chiffrer la quantité nécessaire à la réalisation.

exemple:

le poste 3 fondation soubassement:

il faut:

– du béton. Pour chiffrer le cubage nécessaire, multiplier la longeur X la largeur X la hauteur de la fondation,

– des aciers pour augmenter sa résistance à la traction pour la fondation (semelles pour fondation), chainage pour piliers, et chainage pour la ceinture périphérique haute. Pour chiffrer la quantité, calculer les longueurs totales pour chaque utilisation en tenant compte des superpositions dans les angles ainsi que des équerres de reprises dans les angles qu’au niveau des refends.

– des parpaings pour mur de soubassement(parpaings pleins). Pour chiffrer le nombre, calculer la surface totale des murs en multipliant la longueur X la hauteur.

– du sable à maçonner, pour monter les parpaings,

– du mélange à beton pour réaliser la ceinture supérieure,

– du ciment pour lier le sable, pour faire le mortier ou le mélange pour faire le béton,

– la protection de soubassement pour protéger le mur de périphérie,

– éventuellement le drain, le géotextil et le gravier pour réaliser le drainage.

Une fois le quantitatif réaliser, il ne reste plus qu’à le chiffrer ou le faire chiffrer.

Pour les matériaux, les prix peuvent varier en fonction de l’endroit où vous vous servirez.

Mieux vaut faire faire des devis chez plusieurs fournisseurs sans oublier la livraison. Il est bon de rappeler que tout ce qui est estampillé NF ou CE est conforme aux exigences dans le bâtiment.

En effet, entre deux sacs de ciment la différence peut aller du simple au double.

Toujours prévoir un budget divers pour chaque poste, car il est toujours difficile d’évaluer parfaitement certains postes ou certaines quantités par poste, mais également pour palier à un oubli ou une erreur de calcul.

De plus, en cas de financement par un organisme, il est toujours plus facile de rendre de l’argent non utilisé que de demander une somme supplémentaire.