le garage « l’ossature »

Le mur de sous bassement réalisé, il faut maintenant monter la structure.

Ayant le projet de construire ma maison dans un avenir proche, j’ai pour le garage pris l’option de monter l’ossature directement en place, en avançant au fur et à mesure, contrairement à la maison pour laquelle j’avais réalisé des caissons en « atelier » assemblés par la suite sur place.

Cette technique permet en effet de travailler seul avec des charges bien moins lourdes. Cependant les assemblages sont plus contraignant à réaliser debout qu’au sol.

Mise en place de la lisse basse, mais avant il faut mettre en place la bande empêchant les remontées d’humidité.

La fixation est faite au moyen de vis à frapper  de diamètre 8 millimètres.

 SAM_1398

les deux angles Nord-Est et Sud-Est sont mises en place et calés de niveau.

SAM_1396    SAM_1394    SAM_1395

Puis je commence par monter le mur Sud.

Au fur et à mesure de l’avancée, je place les trois fenêtres.

SAM_1401    SAM_1402    SAM_1404    SAM_1410

L’assemblage des parties hautes fermant l’ossature est réalisé au moyen d’une pièce de bois de dimension identique à celle des entretoises. Elle permet le maintien par clouage.

SAM_1407    SAM_1408

L’ossature du mur Sud finie, le retour Sud-Ouest est monté.

 SAM_1412    SAM_1413    SAM_1435

Réalisation du mur Est avec la mise en place de la porte d’accès à la buanderie.

SAM_1418    SAM_1419

Réalisation du mur Nord.

Dans un premier temps, je réalise un retour à la même hauteur que l’ossature sur environ 1,5 m, puis j’assemble des pièces de bois de la hauteur nécessaire pour donner la pente au toit.

Puis je fixe la lisse haute sur la périphérie du garage

Pour finir j’assemble les montants à chaque extrémités du mur nord sur la lisse pour obtenir une hauteur identique.

Cette manière de procéder permet à la lisse haute de jouer son rôle de ceinture de maintien périphérique horizontale des quatre murs.

SAM_1425    SAM_1430    SAM_1471    SAM_1470

La façade Ouest est réservée à l’accès au garage.

Je réalise donc le linteau au dessus de la porte de garage.

SAM_1467    SAM_1468    SAM_1473    SAM_1474

Réalisation du mur porteur entre le garage et la buanderie.

Une porte permettra la liaison entre le garage et la buanderie.

Une fenêtre apportera de la luminosité.

SAM_1475    SAM_1482    SAM_1483    SAM_1484

Il ne me reste plus qu’a monter la structure de la toiture…..

Le garage « l’assise »

Après quelques mois sans travaux, le temps des vacances étant là il faut en profiter. D’autant que le temps cette année est au beau, voir au trop beau.

Sur le plateau de Montjoyer lieu des extrêmes :

-lorsqu’il fait froid ici il fait plus,

– lorsqu’il fait du vent, ici il en fait plus,

et tout naturellement,

– lorsqu’il  fait chaud, …….

La dalle ayant été réalisée lors du coulage des fondations de la maison, il a suffi dans un premier temps de faire un brin de ménage, afin de libérer la place pour la construction.

Avant de commencer le travaille du bois, il a fallu réaliser l’assise qui permet d’isoler la construction bois de la dalle.

La réglementation prévoie qu’une construction bois doit être à 20 centimètres du sol, afin d’être protégée de l’humidité.

Dans un premier temps, un traçage s’impose.

SAM_1389

Puis j’ai utilisé des parpaings à bancher que j’ai aligné tout le long des trais tracés au cordex.

Lorsque la dalle est propre et de niveau, c’est rapide à mettre en oeuvre.

SAM_1390

Deux barres de fer à béton de  diamètre 6 mm sont mis en place.

et pour finir,  le remplissage de béton.

 

 

 

 

SAM_1391 SAM_1392 SAM_1393

 

Le lendemain, le béton ayant pris, la lisse peut être posée.

Mais avant ne pas oublier de mettre en place la bande de protection contre les remontées d’humidité par les maçonneries.

Bien que le DTU ne le prévoit pas, j’ai fixé la lisse basse au moyen de chevilles/vis à frapper. C’est très pratique et ça fixe très bien. (Cependant le fabriquant n’a pas les mêmes moyens que certains fabricants pour faire valider sa quincaillerie).

SAM_1393