vous lisez...
08 Couvertures, 12 Toiture Végétalisée

La couverture 3 : l’étanchéité

Cette semaine sera consacrée à la réalisation de l’étanchéité de la couverture.

Pour cela il nous faudra :

– huiler la volige,

– mettre en place une couche de protection de soubassement de fondation pour permettre une ventilation afin d’évacuer les excédents de vapeur d’eau provenant de l’activité intérieure de l’habitation,

– effectuer la fixation de carrelets sur toute la longueur du bâtiment, destinés à maintenir la couche de protection de soubassement, mais également pour bloquer un éventuel glissement de la membrane EPDM.

La saturation en huile de la volige s’est réalisée au fur et à mesure de la progression de la mise en place de la protection de soubassement, afin de limiter les risques de glissade.

SAM_4358

La protection de soubassement se présente sous forme de rouleaux de 20 ml sur 1,5 m de large.

SAM_4359

Pour lui permettre de jouer son rôle dans la respiration de la couverture, cette protection doit au minimum dépasser l’aplomb des murs périphériques.

toiture échanges1   toiture échange2

La membrane EPDM ne pouvant permettre la ventilation, cette dernière ne peut être possible uniquement par la sous-face des débords de toiture.

SAM_4367   SAM_4374   SAM_4382

Les rouleaux sont posés pour permettre l’écoulement de l’eau.

pose en tuiles

Cependant, le premier est déroulé en bordure de faîtage.

SAM_4362

Ils sont fixés au moyen de pointes spéciales.

SAM_4360    SAM_4361

Les suivants, sont déroulés puis glissés de 10 à 20 cm sous le précédent.

SAM_4363    SAM_4366    protection soubassement    SAM_4375

Sur chaque chevauchement, un carrelet est fixé au niveau des pannes de l’ossature sur toute la longueur du bâtiment.

SAM_4357    pose des carrelets     SAM_4376

Les protections de soubassements en place, les carrelets fixés :

– nous pouvons dérouler la membrane d’étanchéité,

SAM_4386 SAM_4385

– la mettre en place.

SAM_4392 SAM_4390

Tenir compte des débords sur l’extérieur afin :

–> de couvrir la pièce de bois à usage de retenue de terre,

–> de laisser suffisamment de retombée (environ 20 cm) pour permettre la fixation par le bardage.

– réaliser la traversée du conduit,

SAM_4387 SAM_4394

en découpant le passage de celui-ci, puis une fois la membrane en place, en y mettant un mortier de chaux pour finaliser la souche.

– la fixer sur toutes les faces,

SAM_4393

dans un premier temps au moyen de tasseaux, puisque par la suite elle sera maintenue par le bardage des débords de toiture ainsi qu’un couvre-joint sur le dessus.

Et voila un mortier de chaux sur les boisseaux et la finition du conduit est réalisée.

SAM_4425 SAM_4426

 

L’étanchéité est obtenue comme pour un solin en zinc ou plomb. La membrane est prise en sandwich entre les couches de mortier.

Et voila, une fois le bardage extérieur posé, il ne restera pour cette toiture, plus qu’à y déposer la terre, semer et attendre que ça pousse.

Pose d’une membrane EPDM. Vidéos particulièrement intéressantes :

http://www.youtube.com/watch?v=KoWIEPCijcY
http://www.youtube.com/watch?v=duYBssxFDCY

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Photo flash

Me contacter

Pour une précision
ou simplement participer au projet:
maitre-bernard-mob@hotmail.com
Tél: 06 95 97 43 37

Une date … un article

mai 2014
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives

Qrcode du Blog

%d blogueurs aiment cette page :