vous lisez...
04 Terrassement / Fondations, 14 Puits Canadien

Réalisation de notre puits Canadien.

Le précédent article sur le puits Canadien présentait ce système d’apport d’air neuf selon les règles définies, qui théoriquement, donnent le meilleur résultat.

Cependant, parfois dans la réalité, certaines règles ne peuvent pas s’appliquer sans occasionner soit des dégâts, soit des coûts pouvant faire basculer le budget prévu.

Alors il faut peser le pour et le contre et s’adapter.

C’est ce que l’on a fait.

Comme précisé sur l’article du tout à l’égout, nous avons utilisé la même tranchée pour notre puits, en raison de la nature rocheuse du sous-sol.

Celle-ci a été creusée :

– au maximum du raisonnable pour sa profondeur, soit 120 cm près de la maison et 90 bons cm en limite de terrain,

– sur une longueur de 14 mètres en raison de la limite de propriété,

– d’une largeur de 60 cm, afin de doubler la longueur en revenant près de la maison pour le positionnement de la bouche d’entrée,

– avec un lit de sable au fond pour protéger le tuyau PVC et une pente de 2 à 3 cm par mètre environ.

Nous avons utilisé un tube de diamètre 125 mm sur une longueur de 2 X 14 m, représentant une longueur totale de 28 mètres.

SAM_3201

Retour en limite de propriété. L’espace entre les deux tubes est légèrement supérieur à 2 fois le diamètre des tubes.

A cet endroit, nous sommes au point le plus haut.

SAM_3203

Les pierres sur la photo servent de calage en attendant le recouvrement.

puits canadien       puits provençal

– à droite le point de pénétration dans le vide sanitaire,

– à gauche la partie du tube destiné à recevoir la bouche d’entrée de l’air. Celle-ci se trouve au Sud afin de recevoir un maximum le soleil.

A ces endroits, les deux parties de canalisation sont en point bas. L’eau de condensation s’écoulera de ce côté et avant chaque remontée, un petit puits perdu est en place pour permettre leur évacuation.

Par la suite, nous mettrons en place un dispositif solaire (fait maison) pour préchauffer l’air entrant dans le puits l’hiver.

Celui-ci sera retiré l’été.

SAM_3263

Faute d’avoir pu enterrer le tube sous la maison, il sera isolé sur les 12 m de passage dans le vide sanitaire.

Cependant, si la température dans le vide sanitaire reste tempérée, il sera peut être intéressant d’en tirer profit.

Pour cela il faut attendre la fin des travaux, mais on en reparlera.

SAM_3205

Remblaiement en terre puis pose du tuyau pour le tout à l’égout.

SAM_3307

Après le remblaiement au niveau du sol d’origine, nous avons fait un apport de terre végétale sur environ 70 cm pour obtenir un recouvrement suffisant.

Les roches au premier plan servent à retenir la terre rapportée.

Cet emplacement servira pour le jardin.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Photo flash

Me contacter

Pour une précision
ou simplement participer au projet:
maitre-bernard-mob@hotmail.com
Tél: 06 95 97 43 37

Une date … un article

septembre 2013
L M M J V S D
« Août   Oct »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

Archives

Qrcode du Blog

%d blogueurs aiment cette page :