Les murs de soubassement

Le béton en place est durci, les murs de soubassement peuvent être montés, d’autant plus que les matériaux sont arrivés ce mercredi matin.

Mais avant, il est indispensable de tracer à nouveau leurs emplacements en procédant à l’identique que pour les fondations.

Cependant, les tracés ainsi que l’équerrage doivent être le plus précis possible.

tracage 1 tracage 2 tracage 3

Les tracés sont faits au cordeau à tracer.

Le niveau à eau donne un écart de :

–  20 cm entre le point choisi comme référence au Nord-est et le relevé 23 m au Nord-ouest (fondation en limite de propriété d’une longueur de 23 m),

– 5 cm sur la largeur Est,

– 1 cm sur la largeur Ouest.

Le montage commence rangée par rangée.

montage soubassement 1  montage soubassement 2  montage soubassement 4

La troisième rangée terminée je procéde à la mise à niveau par coffrage et remplissage au béton.

montage soubassement 7  montage soubassement 8  montage soubassement 6

Le temps consacré au montage des murs de soubassement : 35 heures.

Il ne me reste plus que la rangée de bloc de ceinturage à mettre en place, monter les piliers sur fondations isolées, couler la longrine centrale puis araser correctement afin de recevoir le plancher bois.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s