Calendrier prévisionnel des travaux première tranche

Comme son nom l’indique, le calendier prévisionnel sert à programmer les travaux en fonction du temps qu’on leur impartit en fonction de :

– leur complexité,

– leur difficulté,

– le temps nécessaire à leur mise en oeuvre,

– et autres contraintes diverses qui peuvent venir perturber l’estimation de base (panne d’un engin, report de livraison, découverte d’un os de dinausore, d’une roche pour laquelle un matériel spécifique doit être utilisé et sur laquelle il faut passer 2 jours supplémentaires etc…).

Mais rarement un coffre avec plein de louis, de pierres précieuses pouvant vous faire gagner du temps.

Il faut arriver à faire une évaluation la plus raisonnable possible, puis caser des travaux qui n’ont pas l’obligation d’être réalisés tout de suite, mais que si l’avancé des travaux impératifs se déroule bien il serait bon de les faire, surtout si vous avez, comme cela est le cas, la contrainte de ne pas être sur place.

Mon prévisionnel pour la tranche 1:

planning previsionnel des travaux 1

Cette première tranche prend en compte :

–  les travaux faits et restant à faire du terrassement et du soubassement de la maison,

– les travaux de sciage,

– la réalisation en atelier de l’ossature.

La deuxième tranche concernera le montage de la maison jusqu’à la phase hors eau, hors air.

La troisième tranche sera consacrée au second oeuvre.

Septembre : semaines 37 et 38 :

– Ceinturage et arase des murs de soubassement,

– coulage des piliers de terrasse et de la longrine centrale de soutainement du plancher,

– tout à l’égout, 70 m de tranchée à ouvrir avec un fort risque de rencontrer de la grosse roche,

tout à l'égout

– drainnage sur la périphérie ; protection du mur, drain , gravier, géotextil et recouvrement,

– enduit sur le mur de soubassement pour les parties visibles,

– réalisation de la partie enterrée du puits Canadien,

puits canadien

– enfouissement d’une cuve de 3000 litres pour la récupération des eaux pluviales et domestiques non polluées,

fosse touts eaux

– mise à la terre ; piquet, tresse, barrette de coupure,

– agencement du terrain côté Est et Sud-est en terrasse avec utilisation des grosses roches et de la terre végétale,

– remplacement de la terre végétale pour agencement  sur le chemin d’accès par les gravats issus des travaux de fouille,

– retrait des gravats, pierres et roches non utilisables.

Septembre semaines 39 et 40 / octobre semaines 40 et 41 et 42 :

Nicolas a prévu 3 semaines pour le sciage, mais le transport, même si il est fait au jour le jour, demandera peut être un temps supplémentaire pour le bois non utilisable pour la construction et qui représente environ 15 m3.

sciage bois

Octobre semaines 43, 44 / novembre semaines 44, 45, 46, 47, 48 :

Réalisation des caissons en atelier chez moi à Issel dans l’Aude près de Castelnaudary.

Puis le projet passera en phase 2 qui débutera par la livraison en semi-remorque d’Issel à Montjoyer.

Si vous êtes intéressés pour participer à certaines étapes du projet vous pouvez me contacter en cliquant sur le lien sur la page d’accueil.

Assurez-vous :

– que votre contrat d’assurance vous couvre bien en cas d’accident sur votre personne,

– d’avoir bien compris qu’il s’agit d’un chantier participatif à titre gracieux et donc non rémunéré.

La seule contrepartie est que je m’engage à prendre le temps de répondre à vos questions et à vous donner un maximum d’explications sur les travaux pour lesquels vous êtes venus, puisque vous participez également pour apprendre afin peut être de vous lancer dans un projet.

– qu’il est fortement recommandé d’être équipé au maximum d’équipement de sécurité individuel, mais qu’en fonction du nombre de participant nous ne serons pas en mesure de les fournir.

EPI

Le minimum à prévoir serait : des chaussures de sécurité, des gants, un casque, un casque antibruit, des vêtements pas trop amples et les cheveux attachés suivant les travaux. Vous pouvez trouver la plupart de ces matériels à petit prix dans les magasins de bricolage.

– qu’une fois sur le chantier, il faudra respecter les règles de sécurité, d’utilisation des outils pour ne pas vous mettre en danger.

Travaux d’Août

Il était difficile de prévoir un début des travaux, car le PC n’était toujours pas revenu en raison des petits cafouillages et corrections à faire.

Mais il fallait toutefois se lancer avant septembre, car le bois doit arriver pour être scié.

Le Permis devant arriver, j’ai calé la date de début des travaux pour le 07 août.

Mais là encore, un petit raté, le PC qui devait être envoyé en Mairie fin juillet, a passé une semaine de vacances puis un peu oublié dans les bureaux de la DDT.

Le chantier a donc débuté comme prévu le 07 août.

Malgrés les grosses journées passées à bosser, la totalité des travaux envisagés n’a pu être réalisée faute de temps.

Il est donc indispensable de revoir le calendrier prévisionnel des travaux.

Remarque, on est parti de cette situation :

terrassement 1er jour

Pour arriver à celle-ci :

montage soubassement 5

Je suis donc satisfait.

Les branchements : eau, électricité, téléphone.

Lors du creusement des fondations, nous avons également creusé la tranchée pour passer les alimentations en eau, électricité et téléphone, ainsi que pour l’injection du générateur photovoltaïque.

ouverture tranchée voirie

Cette tranchée débute de la limite de propriété ou l’on trouvera 2 regards (un pour le compteur d’eau, l’autre pour le téléphone) et le coffret pour l’électricité alimentation et injection.

alimentation de la limite à la maison  vrd 1  regards limite propriété

La terre étant exempte de pierres, nous avons rebouché la tranchée avec et mis le grillage de signalisation sur les 6 m jusqu’au garage. L’ensemble des gaines rouges sont en attente du coffret ERDF.

passage sous garage alimentation

Ensemble des gaines et tuyaux passant sous le garage.

A droite, la gaine sortant dans le garage pour l’injection de la production photovoltaïque.

Elle se termine en limite de fondation dans le vide sanitaire. Ensuite les gaines, câbles et tuyaux passeront en apparent, car plus il y a d’accessibilité moins il y a de difficulté en cas de problème.

gaines et tuyaux  montage soubassement 8

De l’autre côté de la limite de propriété, c’est un peu plus compliqué.

– L’électricité est prise en charge par le syndicat d’électrification de la Drôme, même sur la servitude de passage qui est toutefois privée.

Nous avons fait la tranchée uniquement pour l’eau et le téléphone.

Le syndicat fera la sienne en parallèle. Un rdv est fixé le 29 août pour faire le point. Le problème c’est que les délais pour le branchement sont d’environs 15 semaines.

L’hiver va être dur pour ma soeur, car elle est installée sur le terrain dans une caravane et elle ne voudrait pas abuser de la gentillesse de ses voisins qui lui ont permis de se brancher chez eux.

– L’adduction de l’eau, peut être réalisée par le propriétaire sur la partie privée et par une entreprise sur le domaine public.

Dans notre cas, nous avons réalisé les travaux jusqu’à la canalisation d’alimentation du quartier avec autorisation pour le domaine public.

    emplacement sur terrain   ouverture tranchée voirie 2

Sur les plans, les fluides passent du côté droit de la chaussée en montant (photo de droite). Cela est particulièrement intéressant car nous n’avons pas à couper la chaussée ni bloquer les trois habitations desservies.

Mais le miracle du terrain, a voulu que les fluides se soient déplacés du côté gauche de la chaussée. Y aurait-il un lien avec la politique ??? (photo de gauche).

C’est l’oncle des futurs propriétaires et voisins qui, disposant du matériel, est venu mettre en place les brides d’adduction.

mise en place des brides d'adduction de l'eau

Sur la photo, l’outil manuel à mettre en place sur la bride qui permet de perforer les tuyaux plastiques ou en fonte sans couper l’alimentation. Le système est étanche. Une fois la perforation faite, la mèche est sortie et prend position après la vanne de coupure d’abonné qu’il faut fermer pour retirer l’outil.

Il ne reste plus qu’à brancher le tuyau et ce vendredi 16 août en fin de journée, les deux adductions d’eau sont réalisées. Les terains sont alimentés en eau.

Donc, lorsque l’un des 3 voisins est arrivé avec le plein de commission du supermarché, il a fallu faire une centaine de mètres de plus que d’habitude, mais aucune des trois familles n’a fait de remarque, d’autant plus que nous avons pris la peine de reboucher un passage et de baliser la partie restée ouverte avant de quitter le chantier vers 20 heures.

balisage voirie

– Quant au téléphone, il devrait en être de même que pour l’eau, mais une chose est sûre, c’est qu’Orange « s’en tape » complètement, car on peut bien faire comme l’on veut, la seule prestation qui sera faite c’est le passage du câble lorsqu’on aura passé les gaines, oui j’ai bien dit les gaines, car Orange en veut 2 (comme papa) car on ne sait jamais. Cependant, Orange reste raisonnable car avec 3 bonjour les dégats.

branchement voisin

Comme il y a une deuxième construction qui va se faire à partir de novembre sur un terrain contigu à celui de ma soeur, nous avons profité de la tranchée pour passer les gaines téléphoniques et l’alimentation en eau des futurs propriétaires (photo ci-dessus).

Nous avons profité de la tranchée d’adduction de l’eau pour passer les gaines téléphone. Après, nous devrions passer en entente avec le syndicat d’électrification dans leur tranchée, puisque sous la voirie nous sommes tombés sur l’ensemble des distributions de fluides et qu’il reste environ trente mètres à parcourir pour arriver à la chambre de branchement Télephonique.

contact avec réseau sur vp eau

Au sujet de cette chambre ce n’est pas grâce au plan du réseau fourni par Orange que nous l’avons trouvé, mais bien grâce aux souvenirs des habitants du coin avec l’aide d’un détecteur de métaux.

Ah! l’autoconstruction n’est pas toujours une activité paisible, surtout si l’on envisage de faire un maximum pour limiter les dégats financiers….., mais cela permet la création de liens et de contacts parfois inestimables.

Bon aller, après cette séquence émotion, il faut reboucher.

rebouchage sur voirie

Sur la voirie, pas d’histoire le sable s’impose.

Tiens salut cousin et merci, on se retrouve vers le 10 septembre pour le tout à l’égout, qui lui passe de l’autre côté, tu sais, là où il y a du rocher et du bon, apparemment….

Mais on verra bien. Même pas peur.

Les fondations

Après la réalisation de la plateforme, c’est au tour du traçage pour creuser les fondations.

Le traçage au sol :

Dans un premier temps, un cordeau est positionné sur la limite de propriété. Il aligne la maison et le garage.

cordeau de ref

Puis nous réalisons les trois tracés perpendiculaires en procédant avec la règle des 6 / 8 / 10 avec un deuxième cordeau ainsi que du matériel de mesure. Le plus simple est d’être 3 (un par angle du triangle rectangle).

cordeau règle des 6 8 10            cordeau perpendiculaire

Il est préférable de répéter l’opération pour chaque tracé afin d’éviter un report d’erreur.

Par la suite, il faut faire un contrôle de l’ensemble par métrage simple.

Il est bien, également, d’avoir autant de cordeaux que de tracés. Dans notre cas nous avons utilisé 5 cordeaux.

Pour finir, il faut mettre en place un cordeau parallèle à celui de référence (dans notre cas : limite de propriété) et obtenir un rectangle parfait.

cordeau parallèle

Les cordeaux en place, il suffit de tracer au sol des traits suffisament visibles pour que le chauffeur de l’engin puisse les suivre.

mise à niveau de la plate forme 2

Nous les avons tracé avec un reste de ciment et de plâtre.

S’agissant des tracés pour la réalisation des fouilles de fondation, ne cherchez pas non plus la perfection, d’autant plus que sur un terrain comme celui de ma soeur le résultat final faisait peur.

Le traçage fait au sol, le travail de creusement des fouilles peut commencer.

Le creusement des fouilles :

Dès le départ, le tractopelle a été informé que son godet allait encore chauffer et même plus que jusqu’à présent, et que ses dents allaient encore s’arrondir.

creusement des fondations

La deuxième couche de roches a été plus coriasse avec des blocs ne rentrant même pas dans le godet. Jugez-en par vous même.

creusement des fondations blocs

Au total, une soixantaine de m3 de pierres et de roches a été sortie.

Le resultat, c’est qu’avec un godet de 50, les fouilles présentent une largeur variant entre 70 et 100 cm pour une profondeur de 30 à 40 cm (roches obligent).

creusement des fondations blocs 2

Mais avec l’expérience de Jean-Marie, la puissance de la machine malgrés son grand âge et 15 hrs de persévérance, samedi soir les fouilles sont faites.

creusement des fondations 3  creusement des fondations 2

Un avantage toutefois d’un tel sol, c’est qu’il est particulièrement porteur.

Mise en place des armatures, des gaines et tuyaux enterrés :

J’ai passé commande de trois toupies de béton pour mardi matin. Chacune représente 7,5 m3, est c’est dès le dimanche matin que j’ai mis en place les armatures d’une part,

armature 2   armature 1

les gaines et tuyaux d’alimentation en fluide, d’autre part.

vrd 1 gaines et tuyaux

Lundi soir après 16hrs de mise en place, de ligaturage, de nivellement, de calage et rebouchage, le chantier est prêt à recevoir le béton.

Coulage du béton :

La fourniture de béton dans ce coin de la Drôme c’est un peut l’aventure, car un grand groupe règne et pour trouver les petites boîtes, ce n’est pas simple.

Mais il faut savoir que dans le temps, lorsqu’une toupie arrivait, elle disposait de plusieurs gargouilles et même d’un tube PVC de gros diamètre pour permettre de gagner 4 m supplémentaires. Vous donniez la pièce au chauffeur, qui n’hésitait pas s’il le fallait, à donner un coup de main et le tour était joué.

Mais ce temps là est révolu. Dans ce grand groupe, les 2 gargouilles dépassent difficilement les camions, les chauffeurs sont pressés de vous dépoter la marchandise parcequ’ils ont la pression puisqu’une autre livraison est déja en attente, ils ne présentent aucune tâche sur leur vêtement et n’ont pas besoin de chaussures de sécurité. D’ailleurs dans quelques années, ils ne descendront peut être même plus des camions.

Alors vous demandez au commercial de vous envoyer un tapis afin de faciliter la distribution, mais là il vous répond que ce grand groupe n’utilise plus de tapis, cependant il est possible de disposer d’une pompe (400 € la mise à disposition + 19 € par m3 passés) voyez-vous cela, il a le coeur sous la main ce grand groupe.

C’est honteux, alors j’ai fait une gargouille qui a très bien servi et que l’on a promené au fur et à mesure.

Lourde comme un âne mort, dès le premier déplacement nous avons gardé uniquement le bac acier et le tréteau pour un résultat largement satisfaisant.

rampe de coulage

–  08 heures la première toupie est sur place avec 7,5 m3,

Gérard un copain de ma soeur rencontré à 23 heures la veille de retour d’une pièce de théatre, s’est joint à nous et à 3 le coulage a été plus facile.

Grand Merci Gérard……

– 09 heures 15 environ la deuxième avec 7,5 m3,

– et 10 heures 30 la dernière avec toujours 7,5 m3.

22,5 m3 de béton plus tard, à midi 15 et à trois, les fondations ainsi que la dalle du garage sont coulées.

coulage beton 3  coulage beton 2  coulage beton 1

Etant donné la rapidité de mise en oeuvre, et la longueur des fondations (23 m) je n’ai pas cherché une mise à niveau précise. Je rattraperais au montage des murs de soubassement.

L’après-midi, de retour après un bon repas, je n’ai pas pu talocher la dalle, car elle avait déja durci, heureusement je l’avais pas mal arrangée en la tirant.

La  livraison pour les murs de soubassement étant reportée au lendemain et après un peu de rangement, nous partons faire quelques achats pour le branchement de l’eau au réseau de ville.

Durée consacrée aux fondations : 48 heures.

Les murs de soubassement

Le béton en place est durci, les murs de soubassement peuvent être montés, d’autant plus que les matériaux sont arrivés ce mercredi matin.

Mais avant, il est indispensable de tracer à nouveau leurs emplacements en procédant à l’identique que pour les fondations.

Cependant, les tracés ainsi que l’équerrage doivent être le plus précis possible.

tracage 1 tracage 2 tracage 3

Les tracés sont faits au cordeau à tracer.

Le niveau à eau donne un écart de :

–  20 cm entre le point choisi comme référence au Nord-est et le relevé 23 m au Nord-ouest (fondation en limite de propriété d’une longueur de 23 m),

– 5 cm sur la largeur Est,

– 1 cm sur la largeur Ouest.

Le montage commence rangée par rangée.

montage soubassement 1  montage soubassement 2  montage soubassement 4

La troisième rangée terminée je procéde à la mise à niveau par coffrage et remplissage au béton.

montage soubassement 7  montage soubassement 8  montage soubassement 6

Le temps consacré au montage des murs de soubassement : 35 heures.

Il ne me reste plus que la rangée de bloc de ceinturage à mettre en place, monter les piliers sur fondations isolées, couler la longrine centrale puis araser correctement afin de recevoir le plancher bois.

Le terrassement

Mercredi 07 août les travaux ont commencé.

Jean-Marie notre cousin est arrivé avec son tractopelle.

SAM_2967

Voici le chantier le 1er jour

terrassement 1er jour

Dans un premier temps, il nous faut retirer les souches en mitoyenneté et nettoyer les limites de propriété afin de travailler sur un terrain propre.

éclaircissement du terrain en limite 2

Puis nous avons relevé les niveaux pour définir le niveau bas de la plateforme (sol du vide sanitaire).

Ce relevé est réalisé avec un niveau à eau (système des vases communiquants). Nous obtenons ainsi une différence de 80 centimètres sur 23 mètres.

relevé des niveau avec niveau à eau

Nous gardons près de nous le niveau afin de contrôler l’avancement de la plateforme et Jean-Marie commence le retrait de la terre végétale.

décapage terre végétale  mise à niveau de la plate forme

Celle-ci est mise de côté pour la toiture végétalisée.

terre végétale

Elle sera allégée par le rajout de pailles de lavande laissées en extérieur et compostées.

paille de lavande compostée

A la finalité, il y avait environ 30 centimètres de terre avant de rentrer en contact avec le vif du sujet.

Montjoyer est un petit village paisible et accueillant en surface, mais en sous-face il est construit sur du rocher et là, le godet a commencé à chauffer et les dents ont pris des formes plus arrondies.

mise à niveau de la plate forme 2  mise à niveau de la plate forme 3

Toutefois, nous avons eu de la chance, car nous n’avons pas eu droit au rocher, mais juste à un avertissement, composé d’une couche de roche calcaire, fragmentée et d’une épaisseur d’environ 50 centimètres. imaginez un puzzle, avec quand même de belles pièces qu’il a fallu secouer parfois un bon moment pour y frayer un passage pour le godet.

Jeudi soir après un jour et demi représentant 30 heures de travail intense à 2, la plateforme est faite.

Nous pourrons demain nous attaquer au creusement des fondations dans une nouvelle couche encore plus hostile.

Retour du Permis de Construire

Après quelques contrariétés, le PC est enfin arrivé en date du : 09 août 2013.

Nous avons eu à 2 reprises, des compléments d’information à fournir.

Concernant la première demande :

En effet, je disposais du CERFA 13406-01 concernant le dépôt d’une demande de PC, mais ce document n’est plus d’actualité. Il a par ailleurs, été remplacé par le -02 puis le -03.

Il faut donc prendre le CERFA 13406-03 sur le site officiel du gouvernement.

La DDT nous a donc demandé :

– la partie date et lieu de naissance (cadre n’apparaissant pas sur le cerfa que j’avais fourni à la base),

– de complèter le plan de masse avec les réseaux d’alimentation et d’évacuation sous-terrains, détails que j’avais en effet omis de renseigner,

plan masse avec reseaux

– de renseigner les pages concernant le calcul des taxes (pages n’apparaissant pas sur le cerfa que j’avais fourni à la base),

– mais le plus surprenant était le positionnement de la piscine, qui ne convenait pas car creusée en limite de propriété. Surprenant en effet, car aucune piscine n’est prévue. Il ne s’agissait là que d’une confusion avec le garage, ou peut être une anotation portée sur notre dossier par erreur. Enfin, je ne vois que ça comme explication….

Concernant la deuxième demande :

Comme la construction est en limite de propriété, la DDT a relevé une anomalie sur l’accés au garage et demande à ce que celle-ci soit corrigée.

Une des règles d’urbanisme en France consiste à construire sur la limite de propriété ou à 3 mètres de celle-ci.

Dans le cas d’une construction à 3 mètres de la limite, des baies peuvent être réalisées sur la façade en vis à vis avec la parecelle voisine.

Dans le cas d’une construction en limite de propriété, aucune baies ne doit donner sur la parcelle voisine donc :

– soit le mur est parallèle à la limite (construit sur la limite). Dans ce cas aucune ouverture ne doit être réalisée,

– soit le mur est perpendiculaire à la limite (formant angle droit avec la limite). Dans ce cas des ouvertures peuvent être réalisées,

– soit le mur forme un angle à 90 ° ou supérieur à 90 ° par rapport à la limite. Dans ce cas des ouvertures peuvent être réalisées,

– mais aucun mur ne doit former un angle inférieur à 90° par rapport à la limite, car la règle des 3 mètres n’est plus appliquée.

limite de propriété

Lors de la réalisation des plans, je ne connaissais qu’une partie de la règle et donc me suis fais pièger pour l’accès au garage, car le chemin d’accès au terrain n’étant pas dans la continuité de la parcelle, mais formant un angle entrant, le mur dans lequel se trouve la porte du garage formait à cet endroit un angle inférieur avec le chemin d’accès, faisant que ce même mur ne respectait plus la distance de 3 mètres imposée par la règle.

Il m’a fallu modifier les plans du garage pour placer le mur perpendiculairement à la limite de propriété.

plan garage corrigé

Toutefois je me pose la question suivante :

Pourquoi cette deuxième observation n’a pas été faite lors de la première demande ?

Cela donne l’impression que le dossier n’a pas été étudié dans sa totalité en première étude.

Dans tous les cas, le permis reçu, les travaux ont commancé le mercredi 07 août 2013.